Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bpv_173813 - CARACALLA Tétradrachme syro-phénicien

CARACALLA Tétradrachme syro-phénicien SUP
480.00  €
-10%
Prix promo : 432.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Tétradrachme syro-phénicien
Date : 215-217
Nom de l'atelier/ville : Sidon, Phénicie
Métal : billon
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 10,70 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Pas d’usure, de jolis restes de brillant, flan oblong mais bien positionné. Quelques petites taches sombres au revers
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Buste lauré, drapé et cuirassé de Caracalla à droite, vu de trois quarts en arrière, les deux rubans de la couronne laurée descendant derrière la tête (A*2).
Légende avers : AUT. KAI. AN-TwNINOS SE, (Autokrator Kaisar Antwninos Sebastos).
Traduction avers : (L'empereur césar Antonin auguste).

Revers


Description revers : Aigle debout à droite, les ailes déployées, la tête et la queue tournées à gauche, tenant dans son bec une couronne feuillée ; entre les pattes de l’aigle, le chariot du bétyl d’Astarté.
Légende revers : DHMAR EX UPATOS D.
Traduction revers : (Revêtu de la puissance tribunitienne consul pour la quatrième fois).

Commentaire


Si il n’était, parmi les tétradrachmes syro-phéniciens, qu’une seule série dont l’attribution fut absolument certaine, ce serait celle de Sidon. Les deux symboles utilisés, Europe sur le taureau et le char d’Astarté sont attestés pour la ville non seulement par les bronzes municipaux mais par l’Histoire et la mythologie.
Concernant Europe, la représentation est celle que l’on retrouve dans toute l’antiquité : la princesse, assise sur le taureau, tient un voile que gonfle le vent au-dessus de sa tête.
Le char d’Astarté est monté sur roues et contient un bétyl. Selon les coins, les détails sont plus ou moins nets mais les meilleures représentations se trouvent sur les bronzes.
On note que les sigma sont gravés en C.
Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, vingt-six exemplaires sont maintenant répertoriés. Notre exemplaire, qui provient de la vente Peus 311, (novembre 1984), n°659, est le 1362_006.

Historique


CARACALLA

(27/05/196-8/04/217) Marcus Aurelius Antoninus

Auguste (4/02/211-8/04/217)

Après l'assassinat de Géta, Caracalla fit décréter la "damnatio memoriæ" de son frère. La "Constitution Antoniniana" fut promulguée en 212. Tous les habitants de l'Empire devenaient des citoyens romains. L'année suivante, il entreprit une campagne en Germanie et remporta de nombreuses victoires sur les Germains, les Iapyges et les Goths. Il reçut le titre de "Germanicus". La fin du règne fut marquée en 215 par la Réforme monétaire et la création de l'antoninien. Caracalla entame une ultime campagne contre les Parthes. Il est assassiné après avoir célébré ses vicennalia.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x