Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v22_1021 - CAMBRÉSIS - SIÈGE DE CAMBRAI - JEAN DE MONTLUC (seigneur de Balagny ) Occupation française Vingt patards de bronze

CAMBRÉSIS - SIÈGE DE CAMBRAI - JEAN DE MONTLUC (seigneur de Balagny ) Occupation française Vingt patards de bronze TTB
MONNAIES 22 (2005)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 250.00 €
Prix réalisé : 324.00 €
Nombres d'offres : 7
Offre maximum : 350.00 €
Type : Vingt patards de bronze
Date : 1595
Nom de l'atelier/ville : Cambrai
Métal : cuivre
Diamètre : 38 mm
Poids : 8,46 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Cette monnaie est frappée sur un flan large et est recouverte d’une patine foncée à surface très légèrement granuleuse. Petit choc à gauche du 9 du millésime et faiblesse de frappe sur l’écu de France

Avers


Titulature avers : HENRICO+ PROTEC[T]ORE.
Description avers : Écu de France couronné entre 9 et 5, le tout dans un grènetis. En-dehors 3 poinçons : XX à gauche, P à droite, écu aux armes de Balagny au-dessous.
Traduction avers : (Henri, protecteur).

Revers


Titulature revers : LISSE.

Historique


CAMBRÉSIS - SIÈGE DE CAMBRAI - JEAN DE MONTLUC (seigneur de Balagny ) Occupation française

1595

Louis de Berlaimont (1570-1596) a succédé à Maximilien de Berghes comme archevêque de Cambrai. Protégé des Espagnols, il est chassé en 1581 par le parti français. Philippe II d'Espagne vient assiéger la ville, mais doit se dégager à l'approche des troupes commandées par le duc d'Alençon, frère d'Henri III. Des monnaies obsidionales sont frappées par le gouverneur de la ville, le baron d'Inchy, avant l'arrivée de François d'Alençon, duc d'Anjou, qui devient protecteur de la ville. Jean de Montluc, seigneur de Balagny, est nommé gouverneur de Cambrai par François d'Alençon. Après la mort de son protecteur, il louvoie entre les Ligueurs, les espagnols et les Protestants. Il devient quasiment indépendant et se fait nommer prince héréditaire par Henri de Bourbon, futur Henri IV. En 1595, Louis de Berlaimont revient mettre le siège devant Cambrai, aidé par les Espagnols. Cambrai tombe entre leurs mains le 7 octobre. Louis de Berlaimont est réinstallé, mais perd le droit de battre monnaie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com