+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_886299 - CALIGULA Médaille, Reproduction du Padouan (FAUX SESTERCE) de Caligula, Exemplaire Éditeur

CALIGULA Médaille, Reproduction du Padouan (FAUX SESTERCE) de Caligula, Exemplaire Éditeur SUP
200.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Reproduction du Padouan (FAUX SESTERCE) de Caligula, Exemplaire Éditeur
Date : 1973
Nom de l'atelier/ville : Monnaie de Paris
Quantité frappée : 100
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 62 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 184,59 g.
Tranche : lisse + corne 1 + 1973 + EE/C
Poinçon : Corne 1 (1880 -)
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine grise hétérogène. Présence de quelques taches d’oxydation et rayures

Avers


Titulature avers : C CAESAR AVG GERMANICVS PON M TR POT.
Description avers : Tête laurée de Caligula à gauche.
Traduction avers : “Caius Cæsar Augustus Germanicus Pontifex Maximus Tribunicia Potestate”, (Caius césar auguste germanique, grand pontife, revêtu de la puissance tribunitienne).

Revers


Titulature revers : AGRIPPINA / DRVSILLA / IVLIA / S|C.
Description revers : Les trois soeurs de Caligula debout de face : Agrippine (la Sécurité) tenant une corne d’abondance reposant sur une colonne, Drusilla (la Concorde) tenant une patère et une corne d’abondance et Julia (la Fortune) tenant un gouvernail et une corne d’abondance.
Traduction revers : “Agrippina, Drusilla, Iulia”.

Historique


CALIGULA

(16/03/37-24/01/41)

Caligula naît le 31 août 12 à Antium. Neuvième enfant de Germanicus et d'Agrippine l'Ancienne, il perd son père en 19. Sa mère est disgraciée par Tibère et meurt en exil en 33. Il est l'arrière-petit-fils d'Auguste par sa mère et le petit-neveu de Tibère par son père. Caligula succède à Tibère après l'avoir assassiné (d'après Suétone). Son véritable nom est Caius Caesar. Son surnom lui vient d'une chaussure militaire "caliga" qu'il porte enfant avec son père, à l'armée. Après des débuts prometteurs en 37-38, il périt assassiné en 41.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com