+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_292511 - CALIGULA et GERMANICUS Denier

CALIGULA et GERMANICUS Denier SUP
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 3 500.00 €
Type : Denier
Date : fin
Date : 37
Nom de l'atelier/ville : Lyon
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 20,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,82 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan très large irrégulier et éclaté à 3 heures au droit avec les grènetis visibles. Très belle tête laurée de Caligula. La tête nue de Germanicus n’est pas en reste, bien venue à la frappe et de style fin. Très jolie patine de collection ancienne avec des reflets mordorés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : C CAESAR AVG GERM P M TR POT.
Description avers : Tête laurée de Caligula à droite (O*).
Traduction avers : “Caius Cæsar Augustus Germanicus Pontifex Maximus Tribunicia Potestate”, (Caius césar auguste germanique grand pontife revêtu de la puissance tribunitienne).

Revers


Titulature revers : GERMANICVS CAES P C CAES AVG GERM.
Description revers : Tête nue de Germanicus à droite (O°).
Traduction revers : “Germanicus Cæsar Pater Caius Cæsar Augustus Germanicus”, (Germanicus césar père de Caius césar auguste Germanicus.

Commentaire


Rubans de type 3. J.-B. Giard pour cette émission a répertorié dix-huit coins de droit et dix-huit coins de revers pour vingt-et-un exemplaires recensés. Malgré la rareté du coin, nous n’avons pas relevé d’identité de coin pertinente.

Historique


CALIGULA et GERMANICUS

(37-41)

Caligula était très attaché à ses parents. Germanicus, son père était le fils de Drusus senior, le frère de Tibère et d'Antonia minore, la fille de Marc Antoine et d'Octavie. Il perdit son père, Germanicus (mort le 10 octobre 19), à l'âge de sept ans. Sa mère Agrippine, la fille de Julie et d'Agrippa l'éleva dans le souvenir de ce père disparu. Le temps passant, elle monta ses enfants contre Tibère, son beau-père car il avait été le troisième mari de Julie. Elle l'accusait d'avoir fait empoisonner son mari par l'intermédiaire de Pison, gouverneur de Syrie. Tibère finit par prendre sa bru "en grippe" et la fit finalement exiler. Ensuite, il exécuta ou relégua les autres enfants de la descendance de Germanicus : Néron et Drusus furent successivement éliminés, Agrippine jeune et Drusilla exilées, Agrippine mère se laissa mourir. Tibère ne conserva auprès de lui que Caligula qui finit par lui succéder après avoir fait étouffer son protecteur d'après le témoignage de Suétone.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com