Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_388783 - CALÈTES (Pays de Caux) Quart de statère “au sanglier aurige”, à la joue ornée

CALÈTES (Pays de Caux) Quart de statère “au sanglier aurige”, à la joue ornée TTB
510.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Quart de statère “au sanglier aurige”, à la joue ornée
Date : IIe - Ier siècles avant J.-C.
Métal : or
Diamètre : 13 mm
Axe des coins : 10 h.
Poids : 1,11 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie rare et intéressante, avec un bon centrage, mais sur un flan ébréché avec un important manque de la surface d’origine au droit (plus de 50%) et une oxydation sombre sur la tête du sanglier au revers
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d’Apollon à droite, la chevelure ornementée en esses enchevêtrées ; la base du cou et la joue ornées.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval bondissant à droite ; un sanglier aurige au-dessus du dos ; un arc bandé avec la flèche sous le ventre ; un petit oiseau devant le poitrail ; ligne d’exergue ornée et champ tout piqueté.

Commentaire


Pour cette série, les quarts de statère semblent avoir été moins bien étudiés. J. Sills ne les prends pas en compte tandis que le Nouvel Atlas illustre uniquement le DT. S99B.

Historique


CALÈTES (Pays de Caux)

(IIIe - IIe siècle avant J.-C.)

Les Calètes, peuple de la Belgique, étaient parfois considérés comme des Armoricains. Ils occupaient une partie de l'actuel département de la Seine-Maritime avec les pays de Caux et de Bray. Ils avaient pour voisins les Véliocasses, les Bellovaques dont ils étaient clients et les Ambiens. Les Calètes auraient fourni un contingent de dix mille hommes à la coalition belge sous la conduite des Bellovaques en 57 avant J.-C. En 52 avant J.-C., ils participèrent avec les sept peuples armoricains à l'envoi de vingt mille hommes pour l'armée de secours, destinée à délivrer Alésia. En 51 avant J.-C., ils prenaient part à la révolte des peuples belges, menée par les Bellovaques. Deux de leurs principaux oppida se trouvaient à Bracquemont et à Fécamp. À l'époque romaine, leur capitale était Juliobona, Lillebonne. César (BG. II, 4 ; VII, 75 ; VIII, 8). Strabon (G. IV, 1) ; Pline (HN. IV, 107). Ptolémée (G. II, 8). Kruta : 70.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x