Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v53_0003 - CALABRE - TARENTE Nomos, statère ou didrachme

CALABRE - TARENTE Nomos, statère ou didrachme TTB+
MONNAIES 53 (2012)
Prix de départ : 520.00 €
Estimation : 850.00 €
Prix réalisé : 520.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 1 432.00 €
Type : Nomos, statère ou didrachme
Date : c. 330 AC.
Nom de l'atelier/ville : Calabre, Tarente
Métal : argent
Diamètre : 24,5 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 7,86 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan très large et très irrégulier, légèrement échancré, bien centré des deux côtés. Beau droit avec une petite faiblesse de frappe sur la tête du cavalier et une trace de cassure de coin perceptible derrière le cavalier et sur la ligne d’exergue. Joli revers, bien venu à la frappe de style fin. Belle patine de collection ancienne
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection A. S. et de MONNAIES 45, n° 5

Avers


Description avers : Cavalier bondissant à droite, armé de deux javelines transversales de la main gauche et d'un bouclier, brandissant une javeline de la main droite.
Légende avers : DAI.
Traduction avers : (signé sous le cheval).

Revers


Description revers : Taras nu, chevauchant un dauphin à gauche, tenant un trident transversal de la main droite et un bouclier orné d’un hippocampe de la main gauche ; au-dessous, un murex.
Légende revers : FI/ TARAS.
Traduction revers : (de Tarante).

Commentaire


Malgré la rareté du type, nous n’avons pas relevé d’identité de coin pertinente. Cassure de coin caractéristique au droit.

Historique


CALABRE - TARENTE

(334-330 avant J.-C.)

Alexandre II le Molosse stratège, roi d'Épire (334-330 avant J.-C.)

La mort d'Archidamos, roi de Sparte, en 338 avant J.-C. à Mandurias, battu par les Messapiens et les Lucaniens, obligea les Tarentins à trouver un nouvel allié pour contenir leurs turbulents voisins. Ils firent appel à Alexandre le Molosse, roi d'Épire et beau-frère d'Alexandre III le Grand de Macédoine. En arrivant en Italie du sud, Alexandre le Molosse dut lutter contre les tribus d'Italie méridionale de Lucanie et d'Apulie, désireux de se constituer un royaume en Grande Grèce.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com