Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v49_0007 - CALABRE - BRUNDISIUM Semis, (PB, Æ 20)

CALABRE - BRUNDISIUM Semis, (PB, Æ 20) TTB
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 145.00 €
Estimation : 250.00 €
lot invendu
Type : Semis, (PB, Æ 20)
Date : c. 200 AC.
Nom de l'atelier/ville : Calabre, Brundisium
Métal : cuivre
Diamètre : 20 mm
Axe des coins : 8 h.
Poids : 8,11 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale un peu court, bien centré des deux côtés. Tête de Neptune, légèrement stylisée, bien venue à la frappe. Joli revers de style fin. Belle patine vert olive clair légèrement granuleuse
Pedigree :
Cet exemplaire provient du stock Crédit de la Bourse (1994)

Avers


Titulature avers : S.
Description avers : Tête laurée de Poséidon (Neptune) à droite ; derrière, un petit trident posé verticalement surmonté d’une petite Niké (Victoria) le couronnant.

Revers


Titulature revers : S/ BRVN.
Description revers : Personnage nu (Taras ?), chevauchant un dauphin à gauche, tenant une Niké de la main droite et une cithare de la main gauche.

Commentaire


Poids lourd. Plusieurs monogrammes se rencontrent sur ce type d’étalon semi-oncial (M. BIT, (AVT) et M. PV). Le petit personnage est parfois décrit dans les ouvrages les plus anciens comme étant Taras, le héros éponyme de Tarente. Il faut plutôt y voir un jeune homme citharède (qui tient une cithare) et que couronne une petite Niké (Victoire).

Historique


CALABRE - BRUNDISIUM

(IIe siècle avant J.-C.)

Le nom de Brundisium (Brindisi) viendrait de la forme de son port avec deux bassins ayant la forme des bois de cerf en idiome local. Phalantos, le héros juché sur un dauphin, y serait mort et enterré, d'après le récit de Strabon dans sa Géographie (VI. 3,6), serait une explication pour la représentation du revers de nombreuses monnaies. Devenue une colonie romaine en 244 avant J.-C., Brundisium devint le principal port de la côte orientale de la Calabre sur l'Adriatique en partance pour l'Orient et joua un rôle important dans les différentes guerres menées contre Antiochos III, les rois macédoniens, Philippe V et Persée, enfin Mithridate VI du Pont. La Via Appia (Voie Appienne) se terminait à Brundisium où fut élevé un arc par décret du Sénat en 31 avant J.-C. à l'instigation d'Octave.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com