+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_719198 - CADURQUES (région de Cahors) Drachme “du type de Cuzance”

CADURQUES (région de Cahors) Drachme “du type de Cuzance” TB+
145.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Drachme “du type de Cuzance”
Date : c. 58-52 AC.
Métal : argent
Diamètre : 16 mm
Poids : 1,29 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Droit très confus, mosaïqué, et revers avec une double frappe. Patine grise de collection ancienne
Référence ouvrage :
LT.-  - BN.-  - S.254  - Z.-  - Sch/D.-  - Sch/L.-

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Mosaïqué.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Croix bouletée au centre, formée de quatre cantons ; l’un visible avec un arc de cercle orné d’un globule.

Commentaire


Le revers est intéressant, avec une double frappe ; ce qui le rend un peu confus.

Historique


CADURQUES (région de Cahors)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Cadurques, après la création de la province de Narbonnaise étaient les plus proches voisins des Volques et des Tolosates. Leur territoire s'étendait sur l'actuel département du Lot et sur celui du Tarn-et-Garonne, dans les limites de l'ancienne province du Quercy avec Cahors pour capitale. Ils étaient entourés par les Arvernes et les Gabales, les Rutènes et les Nitiobroges. Ils font une entrée remarquée au cours de la Guerre des Gaules et sont cités plusieurs fois par César. Ils rejoignirent la coalition formée par Vercingétorix, et à sa demande, attaquèrent (avec les Rutènes), les Volques Arécomiques restés fidèles aux Romains. Le chef cadurque, Luctérios, réussit à coaliser les Gabales et les Nitiobroges afin d'assiéger Narbonne. César, prévenu, fit dégager la capitale de la Provincia. Les Cadurques participèrent au contingent de 35.000 hommes des Arvernes pour secourir Alésia, assiégée. Après la défaite et la reddition de Vercingétorix, Luctérios participa, encore l'année suivante en 51 avant J.-C., à la défense de l'oppidum d'Uxellodunum (Puy d'Issolu dans le Lot). Sources : César (BG. VII, 4, 64 et 75 ; VIII, 32 et 34) ; Strabon (G. IV, 2, 2).

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com