Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v57_0012 - BRUTTIUM - RHÉGIUM Tétradrachme

BRUTTIUM - RHÉGIUM Tétradrachme SUP/TTB+
MONNAIES 57 (2013)
Prix de départ : 5 500.00 €
Estimation : 9 500.00 €
lot invendu
Type : Tétradrachme
Date : c. 415/410 - 387 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rhégium, Bruttium
Métal : argent
Diamètre : 23 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 16,91 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan épais, parfaitement centré des deux côtés d’un style fantastique, de très haut relief avec un masque de lion extraordinaire, semblant sortir du flan. Revers finement détaillé de haut relief, un peu court sur la légende avec un visage expressif d’une émotion profonde et émouvante. Très belle patine de médaillier avec des reflets dorés
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Vinchon du 17 décembre 1996, n ° 15

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Masque de lion vu de face ; grènetis perlé circulaire.

Revers


Description revers : Tête laurée d’Apollon à droite, la chevelure élégamment disposée ; derrière un rameau d’olivier avec deux feuilles.
Légende revers : RHGINON.
Traduction revers : (de Rhégium).

Commentaire


Mêmes coins que l’exemplaire du Cabinet des médailles de la BnF, collection de Luynes, n° 794 et que l’exemplaire de la collection Valton, n° 108 que l’exemplaire de la collection Montagu (Sotheby, 1896), n° 81 que l’exemplaire du British Museum, collection Payne Knight et que celui du Fitzwilliam Museum de Cambridge (SNG. n° 849). C’est le dixième exemplaire recensé. Il pourrait s’agir de l’exemplaire signalé dans le commerce en 1949 (Dr. Jacob Hirsch), mais nous n’avons pas d’indication de poids. En dehors de l’exemplaire du British Museum qui pèse 16,76 g, tous les autres exemplaires ont un poids supérieur (entre 17,18 g et compris jusqu’à 17,40 g). Nous n’avons pas de liaison de coin avec d’autres exemplaires de la série. Il s’agit de l’ultime tétradrachme du classement de Herzfelder avant la destruction de la cité par Denys l’Ancien en 387 avant J.-C.

Historique


BRUTTIUM - RHÉGIUM

(415-387 avant J.-C.)

Rhégium (Rhegion), dernière cité de la botte italienne sur le continent, située sur le détroit de Messine en face de la Sicile, fut fondée vers 720 avant J.-C. par des colons chalcidiens. Anaxilas, tyran de Rhégium, accueillit de nombreux grecs d'Asie Mineure qui fuyaient le danger perse en 494 avant J.-C. Avec l'aide de ses nouveaux colons, il conquit Zancle qui fut rebaptisée Messine, occupée par de nombreux Messéniens. Anaxilas remporta une victoire aux Jeux olympiques de 480 avant J.-C. et introduisit un bige de mule sur le monnayage de Rhégium et de Messine avant de l'étendre à la plus grande partie de la Sicile. Le fils du tyran fut chassé en 476 avant J.-C. La démocratie fut établie en 461 avant J.-C. et cette date marque le début du monnayage avec le héros fondateur de la cité, Iokaste. La ville fut détruite en 387 avant J.-C. par Denys de Syracuse. Rhégium fut néanmoins reconstruite par Denys le jeune vers 356-350 avant J.-C. Les Romains s'emparèrent de la cité en 271 avant J.-C., mais en furent rapidement expulsés. Après 203 avant J.-C. et la fin de la seconde guerre Punique, Rhégium tomba définitivement sous la domination romaine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com