Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v20_0009 - BRUTTIUM - PETELIA Obole ou huit chalques, (MB, Æ 20)

BRUTTIUM - PETELIA Obole ou huit chalques, (MB, Æ 20) TTB
MONNAIES 20 (2004)
Prix de départ : 100.00 €
Estimation : 150.00 €
lot invendu
Type : Obole ou huit chalques, (MB, Æ 20)
Date : c. 216-204 AC.
Nom de l'atelier/ville : Petelia
Métal : bronze
Diamètre : 20,5 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 8,26 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire bien centré avec une faiblesse de frappe sur le centre du revers. Patine noire. La légende est complète
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête voilée de Déméter à droite.

Revers


Description revers : Jupiter nu debout de face, brandissant un foudre de la main droite et tenant un sceptre de la gauche ; dans le champ à gauche, une étoile à sixrais.
Légende revers : PETHLINWN/B.

Commentaire


Sur notre exemplaire, la lettre ne semble pas visible au revers.

Historique


BRUTTIUM - PETELIA

(IIIe siècle avant J.-C.)

Petelia, située à une vingtaine de kilomètres de Crotone, occupait une position stratégique. La cité fait son apparition dans l'Histoire au cours de la deuxième guerre Punique. Après la bataille de Cannes en 216 avant J.-C., alors que les cités d'Italie du Sud ralliaient les unes après les autres le camp d'Hannibal, Petelia resta fidèle à la cause romaine. La cité fut assiégée, et ne pouvant être secourue, se rendit aux Carthaginois qui livrèrent son territoire aux Brettiens. À la fin des hostilités, la cité obtint des compensations territoriales et fut considérée comme une alliée privilégiée de l'Urbs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com