Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v34_0023 - BRUTTIUM - CROTONE Tiers de statère ou drachme

BRUTTIUM - CROTONE Tiers de statère ou drachme TTB
MONNAIES 34 (2008)
Prix de départ : 225.00 €
Estimation : 350.00 €
Prix réalisé : 225.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 259.00 €
Type : Tiers de statère ou drachme
Date : c. 480-450 AC.
Nom de l'atelier/ville : Crotone
Métal : argent
Diamètre : 14,5 mm
Poids : 2,47 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan bien centré au droit avec une frappe légèrement molle sur le trépied, tréflée sur la légende. Frappe au revers laissant apparaître la plus grande partie du grènetis incus avec un fort relief. Recouvert d’une épaisse patine grise de collection ancienne avec des reflets dorés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : QPO, LÉGENDE RÉTROGRADE.
Description avers : Trépied delphien ; un héron dans le champ à gauche ; grènetis circulaire.

Revers


Description revers : Trépied incus.

Commentaire


L’ethnique et le héron, au revers, ne sont pas visibles. Sur cet exemplaire, l’ethnique est rétrograde au droit et le héron placé dans le champ à gauche, tourné à droite.

Historique


BRUTTIUM - CROTONE

(510-480 avant J.-C.)

Crotone est une colonie achéenne fondée en 710 avant J.-C. Sous la direction de Milon, les Crotoniates s'emparèrent de Sybaris qu'ils détruisirent. Au siècle suivant, à la suite de luttes intestines, la cité déclina avant de tomber entre les mains de Denys de Syracuse en 378 avant J.-C., puis d'Agathoklès en 296 avant J.-C. et enfin entre celles de Pyrrhus en 277 avant notre ère. Elle fut conquise par les Romains au cours de la seconde guerre Punique après la bataille de Cannes en 216 avant J.-C.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com