Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v19_0629 - BRETAGNE - DUCHÉ DE BRETAGNE - FRANÇOIS II Double denier

BRETAGNE - DUCHÉ DE BRETAGNE - FRANÇOIS II Double denier TB+
MONNAIES 19 (2004)
Prix de départ : 40.00 €
Estimation : 65.00 €
Prix réalisé : 135.00 €
Nombres d'offres : 10
Offre maximum : 203.00 €
Type : Double denier
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Rennes
Métal : argent
Diamètre : 21,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 1,07 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire frappé sur un flan irrégulier présentant un petit trou à 7 heures au droit. Flan légèrement voilé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : + FRAN-C[...]VS - DVX. R..
Description avers : Hermine enchaînée à gauche sous une moucheture d’hermine.
Traduction avers : (François, duc).

Revers


Titulature revers : + MONETA: BRITANIE.
Description revers : Croix cantonnée aux 1 et 4 d’une moucheture d’hermine.
Traduction revers : (Béni soit le nom du Seigneur).

Historique


BRETAGNE - DUCHÉ DE BRETAGNE - FRANÇOIS II

(1458-1488)

François II (1435-1488) est le petit-fils de Jean IV. Il succède à Arthur III (1457-1458) et prête successivement hommage à Charles VII en 1459, et à Louis XI en 1461. Il fait partie de la Ligue de bien public qui combat Louis en 1465, puis signe la paix avec le roi le 23 décembre 1465. Pendant les douze années suivantes, il louvoie entre le roi de France, le duc de Bourgogne Charles le Téméraire et essaie de s'allier au roi d'Angleterre Édouard IV afin de préserver l'indépendance bretonne. Il se réconcilie avec le roi en 1475, puis en 1477 après la mort de Charles devant Nancy. Après la mort de Louis XI, il soutient le duc d'Orléans contre les Beaujeu dans la régence de Charles VIII. Il forme une ligue contre la France le 13 décembre 1486. Les Français envahissent la Bretagne et font le siège de Nantes. François est définitivement battu à Saint-Aubin de Cormier le 28 juillet 1488. Il meurt de chagrin en septembre, ne laissant que deux filles : Anne et Isabeau.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com