Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_413242 - BOURGOGNE - DUCHÉ DE BOURGOGNE - JEAN SANS PEUR Médaille de Jean sans peur

BOURGOGNE - DUCHÉ DE BOURGOGNE - JEAN SANS PEUR Médaille de Jean sans peur TTB+
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille de Jean sans peur
Date : 1371-1419
Nom de l'atelier/ville : France
Métal : bronze
Diamètre : 34,5 mm
Poids : 16 g.
Tranche : lisse
Commentaires sur l'état de conservation :
Intéressante médaille avec une patine brune

Avers


Titulature avers : JEAN SANS PEUR DUC DE BOURGOGNE - COMTE DE FLANDRE 1371-1419.
Description avers : Buste à droite de Jean sans peur.

Revers


Titulature revers : 1404. / IL RENDIT A LA FLANDRE / SA NATIONALITÉ / EN LUI RENDANT L’USAGE / DE SA LANGUE. IL EUT TROP / D’AMBITION PEUT-ÊTRE MAIS / CETTE AMBITION N’EMPÊCHA / POINT SES SUJETS DE VIVRE / HEUREUX ET TRANQUILLES / SOUS SON RÈGNE. / LIBERTÉ DES COMMUNES. / PROSPÉRITÉ DU COMMERCE. / JEAN FUT ASSASSINÉ AU / PONT DE MONTEREAU / EN 1419.
Description revers : Légende en 16 lignes.

Commentaire


Jean Ier de Bourgogne, dit « Jean sans Peur », duc de Bourgogne, comte de Flandre, d'Artois et de Charolais, comte palatin de Bourgogne, seigneur de Mâcon, Chalon et autres lieux, né le 28 mai 1371 à Dijon, et mort assassiné le 10 septembre 1419 à Montereau-Fault-Yonne, est un prince de la maison capétienne de Valois..

Historique


BOURGOGNE - DUCHÉ DE BOURGOGNE - JEAN SANS PEUR

(1404-1419)

Jean sans Peur (1371-1419), fils de Philippe le Hardi et de Marguerite de Flandre, succède à son père en Bourgogne en 1404, mais seulement en 1405 en Flandre après la mort de sa mère. Il épouse Marguerite de Bavière (1363-1423). Il joue un rôle très important à la cour et se brouille avec son cousin Louis d'Orléans qu'il laisse assassiner en 1407. Les douze années suivantes sont d'une extrême complexité. Le duc de Bourgogne s'allie tour à tour à la reine Isabeau, puis au roi d'Angleterre, Henry V, combat la faction des Armagnacs et s'empare deux fois de Paris en 1413 et en 1418. Voulant se réconcilier avec le dauphin Charles, il est assassiné à l'entrevue de Montereau (1419).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x