Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_526674 - BOURGES (CHER) - BETOREGAS (CIVITAS BITVRIGVM) Denier à la croix bouletée

BOURGES (CHER) - BETOREGAS (CIVITAS BITVRIGVM) Denier à la croix bouletée TB+/TTB
450.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Denier à la croix bouletée
Date : c. 700-725
Nom de l'atelier/ville : 18 - Bourges ?
Métal : argent
Diamètre : 11 mm
Poids : 0,81 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce denier est frappé sur un flan un peu court et irrégulier. Exemplaire recouvert d’une patine grise de médaillier
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : [...].
Description avers : Tête stylisée à droite.

Revers


Titulature revers : [...].
Description revers : Croix formée de cinq globules.

Commentaire


Le type de revers avec une croix bouletée est proche de certains deniers d’Orléans et de Bourges.

Historique


BOURGES (CHER) - BETOREGAS (CIVITAS BITVRIGVM)

(fin VIIe - début du VIIIe siècle)

Une fois Avaricum conquise, la ville antique est reconstruite dans le style romain avec un plan carré et de nombreux complexes monumentaux : porte monumentale, aqueducs, thermes et amphithéâtre. De nombreuses villas furent bâties et la ville va atteindre une taille supérieure à celle du Moyen Âge. Par la suite, pendant les invasions barbares, la ville se replie sur elle-même et une enceinte gallo-romaine est construite avec les restes des bâtiments officiels démantelés.
Bourges devient également le siège d’un archevêché, dont relèvent les diocèses d’Albi, de Cahors, de Clermont, de Mende, du Puy-en-Velay, de Rodez, de Saint-Flour et de Tulle. Le diocèse est l’un des tous premiers à être fondé par Saint Ursin lors des premières campagnes d’évangélisation de la Gaule vers le IVe siècle. De ce fait le diocèse obtient des privilèges et les archevêques de Bourges deviennent primat des Aquitaines et Patriarche de l’église romaine. Dès le Moyen Âge ces prérogatives sont contestées notamment par les archevêques de Bordeaux, et actuellement ne constitue plus qu’un titre honorifique.
La période mérovingienne ne laisse que peu de traces. La ville, qui relevait du royaume d'Aquitaine, est prise par Charles Martel en 731, puis immédiatement reprise par Eudes d'Aquitaine. Pépin 1er la pris d'assaut en 762, détruisit ses remparts et l'intégra au domaine royal sous la garde de ses comtes.
Sources : Wikipedia.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com