VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_389481 - BÉOTIE - THÈBES Hemidrachme ou quart de statère

BÉOTIE - THÈBES Hemidrachme ou quart de statère TB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2016)
Prix : 150.00 €
Type : Hemidrachme ou quart de statère
Date : c. 379-371
Nom de l'atelier/ville : Thèbes, Béotie
Métal : argent
Diamètre : 14 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 2,60 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan ovale, légèrement décentré au revers à l’usure importante, lisible et identifiable. Patine de collection ancienne
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Bouclier béotien.

Revers


Description revers : Canthare surmonté d’une massue posée horizontalement à droite ; une feuille de vigne dans le champ à droite.
Légende revers : BO-I.
Traduction revers : (des Béotiens).

Commentaire


Poids très léger. Avec les lettres BOI, ce monnayage semble être fédéral et a parfois été donné à l’atelier de Thespies (BMC. 30-37).

Historique


BÉOTIE - THÈBES

(Ve - IVe siècle avant J.-C.)

Thèbes était la grande rivale d'Athènes. Pendant la guerre du Péloponnèse (431-404 AC.), elle fut l'alliée de Sparte. Elle domina la Grèce, grâce au stratège Épaminondas qui, après la libération de Thèbes en 379 avant J.-C., triomphera successivement de Sparte à Leuctres (371 AC.) et de Corinthe (369 AC.) avant de trouver la mort à Mantinée (362 AC.). Après cette date, Philippe II de Macédoine impose sa domination sur la Béotie. Thèbes est écrasée en 338 avant J.-C. à Chéronée où Alexandre fait ses premières armes. La ville est détruite trois ans plus tard.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com