+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fwo_741343 - BELGIQUE - ROYAUME DE BELGIQUE - LÉOPOLD Ier 2 1/2 Francs grosse tête nue 1849 Bruxelles

BELGIQUE - ROYAUME DE BELGIQUE - LÉOPOLD Ier 2 1/2 Francs grosse tête nue  1849 Bruxelles TTB+/SUP
750.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : 2 1/2 Francs grosse tête nue
Date : 1849
Nom de l'atelier/ville : Bruxelles
Quantité frappée : 801139
Métal : argent
Titre en millième : 900 ‰
Diamètre : 30,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 12,40 g.
Tranche : cannelée
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
L’exemplaire a été légèrement nettoyé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LEOPOLD PREMIER - ROI DES BELGES.
Description avers : Tête nue de Léopold Ier à gauche ; signé L. WIENER au-dessous.

Revers


Titulature revers : L'UNION FAIT LA FORCE/ 1849// 2 1/2 - F..
Description revers : Écu couronné aux armes de Belgique entre deux branches d'olivier.

Historique


BELGIQUE - ROYAUME DE BELGIQUE - LÉOPOLD Ier

(4/06/1831-10/12/1865)

Léopold (16/12/1790-10/12/1865) est le fils de François de Saxe-Cobourg et l'oncle de Victoria I. Il combat Napoléon dans l'armée russe. Naturalisé anglais en 1816, il épouse Charlotte de Hanovre et se retrouve veuf l'année suivante. Léopold vient tout juste de refuser la couronne de Grèce quand il est élu roi des Belges le 4 juin 1831. L'année suivante, il épouse Louise d'Orléans (1812-1850), la fille de Louis-Philippe. Elle lui donne trois enfants dont Léopold II et Charlotte, la malheureuse épouse de Maximilien d'Autriche, fusillé au Mexique. Il est marié morganatiquement à l'actrice Caroline Bauer dont il doit se séparer pour épouser la fille du roi des Français. La conférence de Londres de juillet 1831 règle les problèmes territoriaux et le traité des dix-huit articles est accepté par le Congrès national le 9 juillet 1831. Léopold est accueilli triomphalement le 21 juillet 1831. Il doit lutter contre l'armée hollandaise et reçoit le surnom de "bouclier de la Belgique", sauvegardant l'indépendance du "plat pays" face à la Prusse de Guillaume Ier et la France de Napoléon III. Il s'appuie politiquement sur l'Angleterre.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com