+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v45_0858 - BASILISCUS Tremissis

BASILISCUS Tremissis TTB+
MONNAIES 45 (2010)
Prix de départ : 750.00 €
Estimation : 1 500.00 €
Prix réalisé : 790.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 1 936.00 €
Type : Tremissis
Date : 475
Nom de l'atelier/ville : Constantinople
Métal : or
Titre en millième : 1000 ‰
Diamètre : 15 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 1,46 g.
Degré de rareté : R2
Emission : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan ovale, bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Très beau portrait. Revers de style fin avec une usure superficielle. Belle patine de collection ancienne

Avers


Titulature avers : D N BASILIS-CYS PP AVG.
Description avers : Buste diadémé drapé et cuirassé de Basiliscus à droite, vu de trois quarts en avant.
Traduction avers : “Dominus Noster Basiliscus Perpetuus Augustus”, (Notre seigneur Basiliscus perpétuel auguste).

Revers


Titulature revers : VICTORIA AVGVSTORVM/ -|* CONOB.
Description revers : Victoria (La Victoire) debout de face, drapée, les ailes ouvertes, les bras tendus, tenant une couronne de la main droite et un globe crucigère de la main gauche.
Traduction revers : “Victoria Augustorum”, (La Victoire des Augustes).

Commentaire


Poids léger. Rubans perlés de type 3 aux extrémités bouletées. Ptéryges fines et tombantes. Fibule d’attache perlée avec trois grands pendants perlés. C’est la première fois que nous proposons ce type à la vente. Le tremissis semble plus rare que le solidus. Semble de même coin de droit que l’exemplaire reproduit dans le RIC. X, pl. 28, n° 1008fn.

Historique


BASILISCUS

(9/01/475-08/476) Basiliscus

Basiliscus, frère de Vérina, la femme de Léon Ier, se révolta contre Zénon au début de l'année 475. Zénon, réagissant vigoureusement, reprit Constantinople et fit mettre à mort Basiliscus et Marcus, son fils, en 476. Il pardonna à Vérina qui devait pousser Léonce à la révolte en 484.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com