+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_558350 - BANQUES - ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT COMPAGNIE GÉNÉRALE DES CAISSES D’ESCOMPTE 1852

BANQUES - ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT COMPAGNIE GÉNÉRALE DES CAISSES D’ESCOMPTE SPL
240.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : COMPAGNIE GÉNÉRALE DES CAISSES D’ESCOMPTE
Date : 1852
Métal : argent
Diamètre : 36 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 22 g.
Tranche : lisse
Poinçon : (main) ARGENT
Degré de rareté : R2

Avers


Titulature avers : JOS. ANT. ALFRED PROST.
Description avers : La tête de Prost à droite, signée A. BOVY.

Revers


Titulature revers : COMPAGNIE GÉNÉRALE DES CAISSES D’ESCOMPTE - FONDÉE À PARIS LE 6 AVRIL 1852.
Description revers : dans une couronne ouverte partie d’olivier et de chêne.

Commentaire


L’entreprise est citée par Pierre Joseph Proudon dans son “Manuel du spéculateur à la Bourse” en 1857.
Dans la communication de Nicolas Stoskopf sur la Haute Banque, http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/43/12/48/PDF/STOSKOPF_HAUTE_BANQUE.pdf on lit : “la carrière d’Antoine Prost est mal connue : à la différence des Béchet, Delahante et d’Erlanger, Prost était totalement dépourvu d’expérience familiale et de fortune personnelle ; fils d’un médecin lyonnais, il commença comme plumitif dans la presse, s’essaya à diverses affaires avant de lancer en avril 1852, avec un apport personnel de 30 000 francs, la Compagnie générale des caisses d’escompte dont l’objectif était de créer des caisses en province et de les assurer contre les risques de perte.
Le succès lui ouvrit en 1856 et 1857 les portes des grandes affaires : il créa coup sur coup la Compagnie générale de
crédit en Espagne, la Compagnie générale des mines en Espagne, le Crédit mobilier portugais, la compagnie de chemin de fer Guillaume-Luxembourg… puis fut condamné pour escroquerie en septembre 1858 et disparut. Il n’en reste pas moins que cet aventurier avait fait, pendant quelque temps, jeu égal avec les plus grands, concurrençant les Pereire dans la péninsule ibérique”.
Sic transit...

Historique


BANQUES - ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, n'existaient que des banques privées destinées aux grosses fortunes comme les Rothschild. Elles prirent ensuite le nom de banques d'affaires comme la Banque de Paris et des Pays-Bas, l'Union Générale, etc.. Le développement de l'activité, née de la Révolution industrielle, provoqua la création de banques d'un type nouveau, pour tous, appelées banques de dépôt. La première fut le Comptoir d'escompte fondé en 1853. D'autres établissements suivirent : Crédit Industriel et Commercial, Crédit Lyonnais (1863), Société Générale, etc. .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com