Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v24_0981 - BAÏOCASSES (Région de Bayeux) Statère de billon au sanglier

BAÏOCASSES (Région de Bayeux) Statère de billon au sanglier TTB/TB
MONNAIES 24 (2005)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 220.00 €
lot invendu
Type : Statère de billon au sanglier
Date : IIe - Ier siècles AC.
Nom de l'atelier/ville : Bayeux (14)
Métal : billon
Diamètre : 19,5 mm
Axe des coins : 10 h.
Poids : 5,38 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Bel exemplaire, bien frappé au droit, mais avec un coin de revers usé. Patine gris foncé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête humaine à droite, les cheveux en grosses mèches ; un sanglier enseigne et un cordon perlé dans la chevelure.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval androcéphale galopant à droite ; un sanglier à droite, entre les jambes du cheval ; restes de l'aurige au-dessus du dos ; (vexillum devant la tête).

Commentaire


Cet exemplaire est très proche du n° 464 de MONNAIES XIX ; ils sont tous deux frappés avec le même coin de droit, et avec un coin de revers usé. Ce type exact de tête, avec l'œil marqué par deux traits horizontaux avec une extrémité pointée et avec ce type de coiffure, manque au Nouvel Atlas.

Historique


BAÏOCASSES (Région de Bayeux)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Baïocasses ou Bodiocasses ne sont pas cités dans la Guerre des Gaules de César. C'est Pline l'Ancien qui en parle le premier. Les Baiocasses occupaient une partie de la Normandie actuelle, le Bessin. Ils avaient pour voisins les Unelles, les Viducasses et les Véliocasses. Leur principal oppidum était Augustodurum (Bayeux). Pline (HN. IV, 107). Ptolémée (G. II, 8).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com