Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v53_0145 - BACTRIANE - ROYAUME DE BACTRIANE - EUCRATIDE Ier Obole

BACTRIANE - ROYAUME DE BACTRIANE - EUCRATIDE Ier Obole FDC
MONNAIES 53 (2012)
Prix de départ : 380.00 €
Estimation : 650.00 €
Prix réalisé : 680.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 720.00 €
Type : Obole
Date : c. 140 AC.
Nom de l'atelier/ville : Panjhir
Métal : argent
Diamètre : 10,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 0,70 g.
Degré de rareté : R2
Emission : 3e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale, parfaitement centré des deux côtés avec le grènetis complet au droit. Portrait d’Eucratide de toute beauté. Revers fantastique. Magnifique patine de collection ancienne avec des reflets mordorés. Conserve l’intégralité de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection Claude Lainé (les Dioscures, Castor et Pollux et les Jumeaux)

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Buste diadémé, drapé et cuirassé d’Eucratide à droite, vu de trois quarts en avant.

Revers


Description revers : Les bonnets des Dioscures timbrés d’une étoile, ornés d’une palme.
Légende revers : BASILEWS// EUKRATID.U// (RK).
Traduction revers : (du Roi Eucratide).

Commentaire


Très beau portrait expressif. État de conservation exceptionnel.

Historique


BACTRIANE - ROYAUME DE BACTRIANE - EUCRATIDE Ier

(170-145 avant J.-C.)

Il revient à O. Bopearachchi d'avoir confirmé l'existence de deux Eucratides. Il a complètement revu la chronologie de ces rois qui régnèrent aux confins de l'Hellénisme, aux portes de l'Inde, sur les frontières des actuels Afghanistan, Pakistan, Tadjikistan et Kirghizistan. Eucratide Ier réussit à se maintenir pendant plus de 30 ans sur un état morcelé où avaient lieu de nombreuses usurpations dont celle de Ménandre. Eucratide Ier fut assassiné en 145 par l'un des ses fils. Le type présentant un buste casqué et les Dioscures au revers est bien connu grâce à la pièce en or de 20 statères, pesant 169,20 g et qui est la plus grosse pièce grecque en or conservée. Elle fut achetée 30.000 F or en 1867 sur la cassette personnelle de Napoléon III et se trouve conservée au Cabinet des médailles de Paris.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com