Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v31_0890 - AVRELIANORVM CIVITAS - ORLÉANS (Loiret) Triens, MAVRINVS monétaire

AVRELIANORVM CIVITAS - ORLÉANS (Loiret) Triens, MAVRINVS monétaire TTB+
MONNAIES 31 (2007)
Prix de départ : 1 450.00 €
Estimation : 2 500.00 €
Prix réalisé : 2 400.00 €
Nombres d'offres : 4
Offre maximum : 2 600.00 €
Type : Triens, MAVRINVS monétaire
Date : (VIIe siècle)
Nom de l'atelier/ville : ORLÉANS
Métal : or
Diamètre : 10,1 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,09 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Petit triens sur un flan court et presque globulaire comme habituellement pour ce type. Le début de la légende est hors flan au droit, mais la légende de revers est complète, difficilement lisible car très compressée
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : [+ MAVRIN]O MONIT.
Description avers : Buste diadémé à droite ; devant le front, une croisette ; légende autour.

Revers


Titulature revers : + AVRILIANIS CIVITATI.
Description revers : Croix dont les bras supérieurs sont seuls terminés par deux globules de front ; sur deux degrés ; polarisés sur la croisette initiale.

Commentaire


Avec cette légende MAVRINO MONIT au droit, ce triens se distingue de ceux qui sont publiés dans le Belfort. Un seul triens est repris avec cette légende MAVRINO au lieu du MAVRINVS, le B. 512 (non illustré), mais cette légende se trouve alors au revers tandis que la légende AVRILIANIS (habituellement au revers) se retrouve au droit avec un B qui remplace la croisette devant le front.
Les triens de ce monétaire MAVRINVS sont très particuliers, avec un flan très court et globulaire. Les légendes les plus développées donnent MAVRINVS MONITARIVS et AVRILIANIS CIVITATI. Ce triens n'est pas repris exactement ; la légende du droit avec seulement MONIT correspond au B. 516 qui est associé à une légende de revers courte AVRILIANIS CIV alors que nous avons la légende de revers la plus longue, AVRILIANIS CIVITATI, qui n'est répertoriés que pour le B. 511 et associé à la légende la plus longue au droit, MAVRINVS MONITARIVS.

Historique


AVRELIANORVM CIVITAS - ORLÉANS (Loiret)

(VIIe-VIIIe siècle)

Cenabum a été fondée pendant l'Antiquité. Elle fut une place forte gauloise, l'une des villes principales de la tribu des Carnutes. Port de commerce majeur pour la corporation des nautes de la Loire, elle fut conquise et détruite par César en 52 av. J.-C., puis reconstruite à la romaine.
La ville a toujours été un point de passage stratégique de la Loire car elle se situe sur le point du fleuve le plus au nord, donc au plus près de Paris. La ville connut un tel essor économique, que l’empereur romain Aurélien l'a refondée comme capitale d'une nouvelle cité détachée des Carnutes. Elle fut nommée cité d'Aurélien puis simplement Orléans par simplification et évolution phonétique.
Accompagnés des Vandales, les Alains franchissent la Loire en 408. Un de leurs groupes, dirigé par Goar accepte de se joindre aux forces armées romaines. Aetius l'installe sur la Loire et à Orléans. Une centaine de localités de l'Orléanais se souviennent de l'installation de ce peuple : Allaines, Allainville, etc.
Au Moyen Âge Orléans est l'une des trois villes les plus riches de France avec Rouen et Paris, toujours grâce à sa proximité avec Paris et son lieu de passage sur la Loire. À l'époque mérovingienne Orléans fut la capitale du royaume d'Orléans à la suite du partage du royaume de Clovis Ier en quatre.
L'atelier d'Orléans fut assez prolifique à l'époque mérovingienne. Sa production est caractérisée par une grande variété de types, aussi bien pour l'or que l'argent.
Source : Wikipedia.org.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com