+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v55_0608 - AVRELIANORVM CIVITAS - ORLÉANS (Loiret) Denier, RACIO SCI PETRI

AVRELIANORVM CIVITAS - ORLÉANS (Loiret) Denier, RACIO SCI PETRI TTB+
MONNAIES 55 (2012)
Prix de départ : 650.00 €
Estimation : 1 000.00 €
Prix réalisé : 650.00 €
Type : Denier, RACIO SCI PETRI
Date : c. 700-725
Nom de l'atelier/ville : Orléans (45)
Métal : argent
Diamètre : 12 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,03 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Denier de frappe vigoureuse, sur un flan un peu court mais avec des types centrés. Les légendes sont partiellement hors flan et en bord de flan. Agréable patine grise avec des restes du brillant de frappe
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : + RACIO SIETRI EAC....
Description avers : Tête radiée à droite ; légende autour.

Revers


Titulature revers : + [AV]RILIANIS CIV.
Description revers : Croix latine dont les bras sont accostés de petites perles ; une croisette initiale à la base de la croix ; grènetis.

Commentaire


D’un type de revers habituel, cet exemplaire semble devoir être rapproché du n° 543 du Belfort, pour RACIO SCI PETRI, bien que la légende soit incomplète et incertaine par endroits. Le denier B. 543 a une tête à droite et provient de l’un des premiers livres de numismatique illustrés ; le Bouteroue. Si l’orientation est incertaine, la nature de la légende avec (...) IO SCI PETA (...) confirme que nous sommes en présence d’un rare denier de l’atelier d’Orléans, comme indiqué au revers. Le Moneta semble reprendre le denier B. 541 pour RACIO MONASTERI et propose Saint-Pierre pour le denier B. 543 dont le seul exemplaire serait celui du Bouteroue. Notre denier vient confirmer l’existence de ce type et s’intègre entre ces deux deniers, l’un pour Saint-Pierre, l’autre pour le monastère de Saint-Mesmin.

Historique


AVRELIANORVM CIVITAS - ORLÉANS (Loiret)

(VIIe-VIIIe siècle)

Cenabum a été fondée pendant l'Antiquité. Elle fut une place forte gauloise, l'une des villes principales de la tribu des Carnutes. Port de commerce majeur pour la corporation des nautes de la Loire, elle fut conquise et détruite par César en 52 av. J.-C., puis reconstruite à la romaine.
La ville a toujours été un point de passage stratégique de la Loire car elle se situe sur le point du fleuve le plus au nord, donc au plus près de Paris. La ville connut un tel essor économique, que l’empereur romain Aurélien l'a refondée comme capitale d'une nouvelle cité détachée des Carnutes. Elle fut nommée cité d'Aurélien puis simplement Orléans par simplification et évolution phonétique.
Accompagnés des Vandales, les Alains franchissent la Loire en 408. Un de leurs groupes, dirigé par Goar accepte de se joindre aux forces armées romaines. Aetius l'installe sur la Loire et à Orléans. Une centaine de localités de l'Orléanais se souviennent de l'installation de ce peuple : Allaines, Allainville, etc.
Au Moyen Âge Orléans est l'une des trois villes les plus riches de France avec Rouen et Paris, toujours grâce à sa proximité avec Paris et son lieu de passage sur la Loire. À l'époque mérovingienne Orléans fut la capitale du royaume d'Orléans à la suite du partage du royaume de Clovis Ier en quatre.
L'atelier d'Orléans fut assez prolifique à l'époque mérovingienne. Sa production est caractérisée par une grande variété de types, aussi bien pour l'or que l'argent.
Source : Wikipedia.org.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com