Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_365428 - AURÉLIEN Aurelianus

AURÉLIEN Aurelianus SUP/TTB+
380.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Aurelianus
Date : printemps
Date : 274
Nom de l'atelier/ville : Tripolis
Métal : billon
Titre en millième : 50 ‰
Diamètre : 22 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 4,99 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale et épais, régulier et bien centré. Très beau portrait inhabituel. Frappe molle au revers avec une usure superficielle. Très jolie patine marron foncé, légèrement granuleuse au revers
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Aufhaüser 12 du 1er octobre 1996, n° 719, de la vente E-auction CNG. 275, n° 160, de MONNAIES 59, N° 505 et de la collection Daniel Compas

Avers


Titulature avers : IMP C AVRELIANVS AVG.
Description avers : Buste radié et cuirassé d’Aurélien à gauche drapé sur l’épaule, vu de trois quarts en avant (B1).
Traduction avers : "Imperator Cæsar Aurelianus Augustus", (L'empereur césar Aurélien auguste).

Revers


Titulature revers : SOL-I INVICTO/ *|-// KA.
Description revers : Sol (Le Soleil) radié, nu, le manteau sur l’épaule gauche, debout à gauche, levant la main droite et tenant un globe de la gauche ; à ses pieds, à gauche, un captif assis, les mains liées dans le dos.
Traduction revers : “Soli Invicto”, (Au Soleil Invincible).

Commentaire


Poids très lourd. Sans argenture superficielle. Buste exceptionnel. Rubans de type 3 aux extrémités bouletées. Égide posée sur la cuirasse. Grandes ptéryges fines et souples. Petit pan de paludamentum sur l’épaule gauche. Ce type semble beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages généraux. Sylviane Estiot (BN/RXII.1, op. cit., p. 438) ne signale que six exemplaires à Vienne avec ce type de buste et parfois avec un globule après INVICTO au revers).

Historique


AURÉLIEN

(07/270-09/275) Lucius Domitius Aurelianus

Aurélien réforma le monnayage de billon en créant une nouvelle monnaie, l'aurelianus ou antoninien avec la marque XXI en Occident ou KA en Orient. Depuis 30 ans et la thèse de J.-P. Callu, on a beaucoup glosé sur la signification de ces marques qui caractérisent les pièces après la réforme de 274. L'une des hypothèses voudrait que 20 aureliani contenant 5% d'argent soit identiques à une pièce d'argent pur. Ces aureliani semblent être taillés au 1/84e de livre (3,87 g). Une autre théorie longtemps défendue par l'auteur consistait à expliquer l'exergue comme une marque de valeur XX ou K = I ou A. La nouvelle dénomination correspondant alors à 20 sesterces (HS) qui était l'unité de compte ou 5 deniers. Aujourd'hui, la valeur de cette nouvelle monnaie, aurelianus, serait de 4 deniers. Le retour à l'orthodoxie monétaire, grâce aux victoires sur Palmyre et l'Empire gaulois permit une restauration monétaire qui devait subsister, tant bien que mal, jusqu'à la réforme de Dioclétien en 294 en créant peut-être une hausse importante des prix.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x