Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v16_0045 - ATTIQUE - ATHÈNES Tétradrachme

ATTIQUE - ATHÈNES Tétradrachme TTB+
MONNAIES 16 (2002)
Prix de départ : 300.00 €
Estimation : 600.00 €
Prix réalisé : 523.00 €
Nombres d'offres : 19
Offre maximum : 680.00 €
Type : Tétradrachme
Date : c. 430 AC.
Nom de l'atelier/ville : Attique, Athènes
Métal : argent
Diamètre : 26,5 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 17,29 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan très large pour ce type, légèrement ovale et irrégulier. Exemplaire de haut relief pour ce monnayage final avant la chute de la ville. Au revers, chouette de haut relief. Jolie patine de collection avec des reflets dorés. Bon centrage des motifs sur un flan ovale
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d'Athéna à droite, coiffée du casque attique à cimier, orné de trois feuilles d'olivier et d'une palmette avec collier et boucles d'oreille.

Revers


Description revers : Chouette debout à droite, la tête de face ; derrière, une branche d'olivier et un croissant ; le tout dans les restes d'un carré creux.
Légende revers : AQE.

Commentaire


Sur cet exemplaire caractéristique, le cimier du casque est pratiquement complet, disons tout simplement qu’il en manque moins que d’habitude.

Historique


ATTIQUE - ATHÈNES

(Ve siècle avant J.-C.)

La fortune d'Athènes au Ve siècle repose en grande partie sur la récupération du trésor de la Ligue de Délos qui ne contenait pas moins de cinq mille talents d'argent et qui servit à enrichir et embellir Athènes en opprimant les Alliés. La guerre du Péloponnèse (431-404 avant J.-C.) mit fin à l'hégémonie athénienne. Périclès (449-429 avant J.-C.) ne vécut pas assez longtemps pour assister à la chute de la cité. Thucydide a immortalisé ce conflit dans son ouvrage consacré à la guerre du Péloponnèse dont il fut l'un des acteurs avant d'être lui-même ostracisé, c'est-à-dire exilé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com