INFORMATION LIVRAISON : EXPÉDITION DES COMMANDES SUPÉRIEURES À 100€ VIA DHL LES LUNDIS/MARDIS/JEUDIS.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_554420 - ATTIQUE - ATHÈNES Tétradrachme

ATTIQUE - ATHÈNES Tétradrachme TTB
380.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Tétradrachme
Date : c. 353- 320/294 AC.
Nom de l'atelier/ville : Athènes, Attique
Métal : argent
Diamètre : 22 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 17,14 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan court, bien centré des deux côtés. Belle tête d’Athéna. Usure régulière sur l’ensemble de la monnaie. Patine grise

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d'Athéna à droite, l'œil vu de profil, coiffée du casque attique à cimier, orné de trois feuilles d'olivier et d'une palmette avec un collier et boucle d'oreille.

Revers


Description revers : Chouette debout à droite, la tête de face ; derrière, une branche d'olivier et un croissant.
Légende revers : AQE.
Traduction revers : (Athènes).

Commentaire


.
Un important changement stylistique apparaît sur les chouettes du IVe siècle : l'œil n'est plus vu de face, mais de profil. Le style du visage est ici traité différemment. Il a moins de vigueur et de force tout en étant moins figé.

Historique


ATTIQUE - ATHÈNES

(393-323 avant J.-C.)

Après la chute d'Athènes en 404 avant J.-C. et l'instauration du gouvernement oligarchique des Trente Tyrans sous l'hégémonie spartiate, la ville perd son empire maritime, voit sa flotte confisquée et les Longs Murs démantelés. La démocratie est rétablie l'année suivante, mais Athènes se replie sur elle-même. Socrate est obligé d'absorber la ciguë (399 AC.). Athènes reprend sa place grâce à Conon. Elle s'appuie d'abord sur les Perses, puis s'allie avec Thèbes contre Sparte (378 AC.). Une nouvelle confédération maritime est formée l'année suivante. Les Spartiates sont battus à Naxos (376 AC.). Athènes signe la paix avec Sparte et se retourne contre Thèbes. À partir de 357 avant J.-C., elle doit faire face à une révolte de ses alliées et à la montée en puissance de Philippe II de Macédoine, après la prise d'Amphipolis. Les Athéniens sont finalement battus à Chéronée en 338 avant J.-C. avant de tomber sous la domination macédonienne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com