Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_578398 - ATRÉBATES (Région d'Arras) Quart de statère en or au croissant

ATRÉBATES (Région d Arras) Quart de statère en or au croissant TB/TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 500.00 €
Type : Quart de statère en or au croissant
Date : c. 80-50 AC.
Métal : or
Diamètre : 14 mm
Poids : 2,04 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Droit très confus, presque lisse, avec la trace du bord du coin. Beau revers
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Lisse avec des restes de tête humaine (?) avec l’œil en creux.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval passant à droite ; au-dessus, un croissant orné d’un globule.

Commentaire


Ce monnayage est typique avec un coin de droit usé ou mal frappé. Le DT. 40 a une belle tête, mais ne s’agit-il pas de deux types différent, celui-ci appartenant à une série qui pourrait être vraiment une série uniface (?).

Historique


ATRÉBATES (Région d'Arras)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Atrébates étaient un peuple important de la Gaule Belgique, occupant le territoire de l'Artois médiéval, sur les actuels départements de la Somme et du Pas-de-Calais. Ils avaient pour voisins les Ambiens, les Ménapiens et les Morins. Leur oppidum principal était Nemetocenne (Arras). Une partie des Atrébates continentaux s'étaient installés au IIe siècle dans l'île de Bretagne. Ils réalisaient ainsi depuis chaque côté de la Manche des échanges commerciaux et politiques importants. Commios, imposé comme roi des Atrébates par César, lui fut d'une aide considérable pendant les deux campagnes successives de Bretagne en 55 et 54 avant J.-C. En particulier, il négocia la paix avec Cassivellaunos. L'année suivante, il fut chargé de surveiller les Ménapiens. Néanmoins, Commios trahit la confiance des Romains et fournit un contingent de quatre mille hommes pour l'armée de secours destinée à Alésia en 52 avant J.-C. L'année suivante en 51 avant J.-C., avec Corréos, il prit la tête de la coalition des peuples belges, dirigée contre les Romains et fut battu. Il trouva d'abord refuge en Germanie puis il aurait finit par se soumettre à Marc Antoine. Finalement, il se retira en Bretagne où il devint roi chez les Atrébates. César (BG. II, 4, 16, 23 ; IV, 21, 27, 35 ; V, 22, 46 ; VI, 6 ; VII, 75, 76, 79 ; VIII, 6, 7, 10, 21, 23, 47, 48). Strabon (G. IV, 3). Ptolémée (G. II, 9). Kruta : 68, 376, 381.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com