Ouverture au public du lundi au samedi de 9h à 17h.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v38_1675 - ATELIER INDÉTERMINÉ Triens, monétaire indéterminé

ATELIER INDÉTERMINÉ Triens, monétaire indéterminé TB+
MONNAIES 38 (2009)
Prix de départ : 950.00 €
Estimation : 2 000.00 €
lot invendu
Type : Triens, monétaire indéterminé
Date : 600-675
Nom de l'atelier/ville : indéterminé
Métal : or
Diamètre : 11,5 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 1,29 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie sur un flan très court, en bon or jaune. De poids relativement lourd, ce triens ne semble pas avoir été rogné, mais plutôt frappé avec des coins trop larges sur un flan trop court... La frappe est centrée au droit comme au revers, mais avec presque toutes les légendes hors flan, et avec des traces de coins rouillés (?)
Référence ouvrage :
B.? - P.? - MEC.1/- - Laf/L.-

Avers


Titulature avers : [...]NO[---].
Description avers : Buste diadémé à droite, l'œil de profil ; légende autour.

Revers


Description revers : Croix latine posée sur deux degrés, dans un grènetis ; la légende autour.

Commentaire


Ce triens a les caractéristiques typiques du monnayage d’or mérovingien ; tête au droit et croix au revers. Aucun élément particulier ne semble permettre de proposer une attribution précise à un atelier.
L'épigraphie est très pauvre au droit, avec les lettres NO derrière la nuque et peut-être un A devant le front ? Au revers, seule une S semble être visible entre 4 et 5 heures. La croix n’est ornée d’aucune lettre en cantonnement comme c’est pourtant souvent le cas...
L'œil en amande, de face, pourrait permettre d’affiner le style, mais de trop nombreux triens d'ateliers géographiquement variés présentent cette caractéristique !.

Historique


ATELIER INDÉTERMINÉ

(VIIe - VIIIe siècle)

De nombreuses monnaies mérovingiennes, mal frappées, avec une épigraphie très pauvre ou peu explicite, ne peuvent être attribuées à un atelier particulier. Les monnaies trop rares ont malheureusement le même problème. Les attributions se basant sur des ouvrages souvent anciens, une monnaie inconnue à l'époque aura souvent du mal à être attribuée, à moins qu'il soit possible de lire l'atelier ou de retrouver le nom du monétaire et de comparer avec sa production dans les ateliers où il frappa monnaies....

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com