Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_338467 - ATELIER INDÉTERMINÉ Denier +RI / CAS

ATELIER INDÉTERMINÉ Denier +RI / CAS TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 600.00 €
Type : Denier +RI / CAS
Date : fin du VIIIe siècle
Date : 736-751
Nom de l'atelier/ville : 10 - Troyes (région)
Métal : argent
Diamètre : 10,5 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 0,85 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Denier bien identifiable, sur un flan un peu court, avec une frappe un peu décentrée au droit. Le métal présente un aspect un peu irrégulier, poreux par endroit et superficiellement oxydé avec des concrétions
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : +RI.
Description avers : Légende en plein champ, surmontée d’une barre d’abréviation.

Revers


Titulature revers : CAS.
Description revers : Légende en plein champ, surmontée d’une barre d’abréviation ; grènetis.

Commentaire


Cet exemplaire classé en indéterminé ne semble pas avoir été attribué. Il est mentionné dans l’index des légendes de Moneta 22, mais ignoré dans le catalogue. Ce genre de denier, proposés par certains comme étant de Pépin le Bref, voir même de Charles Martel (? ?) est vraisemblablement à la frontière entre les deniers mérovingiens tardifs et les monnaies carolingiennes précoces ! Aussi classé en carolingien, ce denier est attribué à Chelles (Kala Monasteri ou variantes)
L’origine est plutôt à rechercher dans la région de Troyes. Le rapprochement de la légende avec TRICAS étant à envisager... Si le droit est assez régulier, l’épigraphie du revers semble présenter de nombreuses variantes !.

Historique


ATELIER INDÉTERMINÉ

(VIIe - VIIIe siècle)

De nombreuses monnaies mérovingiennes, mal frappées, avec une épigraphie très pauvre ou peu explicite, ne peuvent être attribuées à un atelier particulier. Les monnaies trop rares ont malheureusement le même problème. Les attributions se basant sur des ouvrages souvent anciens, une monnaie inconnue à l'époque aura souvent du mal à être attribuée, à moins qu'il soit possible de lire l'atelier ou de retrouver le nom du monétaire et de comparer avec sa production dans les ateliers où il frappa monnaies....

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com