+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 63-29958 - fjt_012660 - ARTOIS - NOBLESSE ET VILLES J. Faveau, abbé de l’abbaye d’Achin 1612

ARTOIS - NOBLESSE ET VILLES J. Faveau, abbé de l’abbaye d’Achin B+
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 75 €
Prix : 41 €
Offre maximum : 45 €
Fin de la vente : 30 juin 2014 18:52:00
participants : 5 participants
Type : J. Faveau, abbé de l’abbaye d’Achin
Date : 1612
Métal : cuivre rouge
Diamètre : 29,3 mm
Axe des coins : 3 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : VINCE TE IPSVM A 1612.
Description avers : Armes de J. Faveau avec la mitre.
Traduction avers : Triomphe de toi-même.

Revers


Titulature revers : CHAMBRE DES COPTE DACHIN.
Description revers : Armes de l'abbaye.

Commentaire


Un rappel historique rapide sans omettre le vandalisme révolutionnaire : “ L'histoire du village de Pecquencourt est liée à celle de l'abbaye d'Anchin, fondée en 1079 dans une île de la Scarpe au milieu des marais, dont l'église, commencée en 1181, fut consacrée en 1250.
Doté de nombreux bien dans la région, l'abbaye contribua puissamment au défrichement et à l'assainissement de la vallée : elle joua surtout par la réforme de Cluny qu'elle propagea en Flandre et en Hainaut, un rôle des plus importants dans la vie religieuse et intellectuelle du moyen âge.
En 1566 elle échappa au pillage des iconoclastes qui venaient de ravager l'abbaye de Marchiennes, mais en 1579 elle fut occupée ainsi que Pecquencourt par les bandes du parti des "Malcontents" qui s'y maintinrent jusqu'en 1592 : l'abbaye fut supprimée à la Révolution, vendue comme bien national en 1792 et démolie.
Les Autrichiens occupèrent Pecquencourt et Anchin en mai 1793. De nos jours Pecquencourt est devenu un centre important pour l'industrie minière ; c'est l'une des communes du Nord où la proportion d'étrangers est la plus forte. Cette commune faisait partie du Hainaut et du Diocèse d'Arras. L'abbaye était en Artois.
Le fonds ancien de la ville de Douai est richement doté de 1800 manuscrits provenant des confiscations révolutionnaires. Plus de 300 ont appartenu à l'Abbaye d'Anchin et près de 260 à celle de Marchiennes. 70 viennent des monastères ou séminaires britanniques nombreux à Douai. “ http://www.mamet-dom.net/Aides/Abbaye_d_Anchin.htm.

Historique


ARTOIS - NOBLESSE ET VILLES

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com