+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_015497 - ARMAND JEAN DU PLESSIS, CARDINAL DUC DE RICHELIEU La flotte de guerre 1635

ARMAND JEAN DU PLESSIS, CARDINAL DUC DE RICHELIEU La flotte de guerre TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2011)
Prix : 90.00 €
Type : La flotte de guerre
Date : 1635
Métal : laiton
Axe des coins : 6 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ARMAND IOAN CARD DVX DE RICHELIEV.
Description avers : Buste de Richelieu.

Revers


Titulature revers : HOC DVCE TVTA ; À L'EXERGUE : 1635.
Description revers : Vaisseau.
Traduction revers : En sécurité sous ce commandement.

Commentaire


Le thème de revers est certainement expliqué par l’information suivante (ex wikipédia, année 1635) : En juillet 1635, grâce à la logistique mise en œuvre par Sublet de Noyers, secrétaire d’État à la guerre, la France met en ligne 134 000 fantassins et 26 000 cavaliers, répartis en 9 armées (Valteline, plaine du Pô, Pays-Bas espagnols, Franche-Comté, Alsace, Trèves, Pays basque, Roussillon). La flotte du Ponant comprend 38 vaisseaux, 6 brûlots et 20 flûtes. Celle du Levant 13 vaisseaux et 12 galères.

Historique


ARMAND JEAN DU PLESSIS, CARDINAL DUC DE RICHELIEU

(09/09/1585-14/12/1642)

Armand Jean du Plessis naquit à Paris le 9 septembre 1585 d'un grand prévôt de la noblesse poitevine et de la fille d'un bourgeois et avocat. Quand son frère Alphonse décida de devenir moine, il voulut le remplacer à l'évêché de Luçon et dut entreprendre des études de théologie. Il fut ordonné évêque en 1607, alors qu'il n'avait que vingt-deux ans, puis il fut nommé aumônier de la reine mère, Marie de Médicis, et secrétaire d'État en 1616. Proche de Concini, il tomba en disgrâce lors de l'assassinat de ce dernier. Il fut réhabilité en 1622 et il devint le principal ministre de Louis XIII en 1624. Dès son retour au pouvoir, Richelieu n'eut de cesse de combattre les protestants. Il organisa notamment le siège de La Rochelle qui bénéficiait de l'aide du duc de Buckingham ; la ville se rendit le 28 octobre 1628. Il combattit également les armées de Rohan dans les Cévennes et le Languedoc. Il réprima d'une main de fer la révolte des "nu-pieds" de Normandie (châtiment de Rouen) et fit démanteler les places fortes féodales afin d'éviter toute révolte. En qualité de surintendant de la navigation et du commerce, il développa les échanges avec la Guyane, la Martinique, la Réunion, Madagascar et le Canada. Richelieu mourut à Paris le 14 décembre 1642.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com