VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! - Cliquez ici pour en savoir plus. // Notre comptoir parisien est ouvert au click and collect.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v17_2151 - ARDENNES - PRINCIPAUTÉ SOUVERAINE D'ARCHES-CHARLEVILLE - CHARLES II DE GONZAGUE Jeton, refrappe Second Empire

ARDENNES - PRINCIPAUTÉ SOUVERAINE D ARCHES-CHARLEVILLE - CHARLES II DE GONZAGUE Jeton, refrappe Second Empire SUP
MONNAIES 17 (2002)
Prix de départ : 60.00 €
Estimation : 100.00 €
Prix réalisé : 60.00 €
Type : Jeton, refrappe Second Empire
Date : (1845-1860)
Date : 1651
Métal : argent
Diamètre : 29 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 9,56 g.
Tranche : lisse, poinçon main ARGENT
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Frappe légèrement décentrée vers la gauche. De minimes marques de manipulation et de frottements. Exemplaire superbe avec une partie de son brillant d’origine
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : CAR. II. D. G. DVX. MAN. MON. - NIV. MAY. ET. RET. P. S. ARCH.
Description avers : Écu surmonté d’une couronne ouverte représentant le mont Olympe, au-dessus une représentation de l'autel du mont Olympe, parti au 1 de Mantoue avec en cœur un écusson écartelé au 1 de l’Empire, au 2 de Constantinople-Byzance, au 3 de Jérusalem, au 4 de Saxe ; au 2 écartelé de Bourgogne, au 2 de Clèves, au 3 de Flandre, au 4 de Rethel avec en cœur un écusson au soleil de Charleville, le tout dans un collier de l’ordre de Saint-Michel.
Traduction avers : (Charles II duc de Mantoue, Montferrat, Nivernais, Mayenne et Rethélois, prince souverain d’Arches).

Revers


Titulature revers : ARIS. FIRMATVR - ET. ASTRIS. 1651.
Description revers : Le mont Olympe sous un soleil surmonté de son autel avec le mot FIDES, au-dessous OLYMPOS en grec.
Traduction revers : (Il est confirmé par les autels et par les cieux).

Commentaire


Très belle refrappe du Second Empire avec le poinçon main sur la tranche. Alain Sartelet, Charleville au temps des Gonzague, Musée de l’Ardenne, 1997 nous explique page 127 que le Mont-Olympe est l’un des symboles les plus utilisés par les Gonzague. Ce symbole a été choisi par Frédéric II de Gonzague en 1530 comme cimier de sa couronne lors de son élévation au rang ducal. Il s’agit d’une montagne parcourue par un sentier sinueux qui mène à son sommet où se trouve érigé un autel. Symbole de sécurité et de force, cette montagne est le lieu de résidence divin. Le chemin qui y conduit est un signe de sacrifice pour atteindre la sagesse, la transcendance et la révélation de l’immortalité. L’autel permet d’atteindre la divinité. La colline du Chastelet de Charleville par assimilation est devenue le Mont-Olympe.

Historique


ARDENNES - PRINCIPAUTÉ SOUVERAINE D'ARCHES-CHARLEVILLE - CHARLES II DE GONZAGUE

(1637-1659)

Petit-fils de Charles Ier de Gonzague, duc de Mantoue et bâtisseur de Charleville, Charles II n'a que sept ans à la mort de son grand-père. Son père Charles de Gonzague est mort en 1631 en le laissant ainsi qu'une sœur Éléonore qui épousera l'empereur Ferdinand III. C'est sa mère, Marie de Gonzague, fille de François II et cousine de son père, qui est régente. Il épouse Isabelle-Claire, fille de l'archiduc Léopold d'Autriche et de Claude de Médicis, en 1649 dont il n'aura qu'un fils, Charles III Ferdinand. Il ne fit que de brefs passages à Charleville, résidant plus souvent à Mantoue ou Paris. En 1659, il vend à Mazarin ses duchés de Nevers, Rethel, Mayenne, etc. et ne conserva que la terre souveraine d'Arches avec la ville de Charleville. Il meurt en 1665.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com