Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bfe_247099 - ARDENNES - PRINCIPAUTÉ DE SEDAN - FRÉDÉRIC-MAURICE DE LA TOUR D'AUVERGNE Double tournois, type 13 (grande collerette/grande tour en bas du champ)

ARDENNES - PRINCIPAUTÉ DE SEDAN - FRÉDÉRIC-MAURICE DE LA TOUR D AUVERGNE Double tournois, type 13 (grande collerette/grande tour en bas du champ) B+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 20.00 €
Type : Double tournois, type 13 (grande collerette/grande tour en bas du champ)
Date : 1636
Nom de l'atelier/ville : Sedan
Métal : laiton
Diamètre : 19,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 2,17 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce double tournois présente des reliefs assez faibles et une usure assez importante. Le revers présente une rayure
Référence ouvrage :
Pedigree :
Exemplaire provenant de MONNAIES XVII, n° 2544 (collection Alain Tissière)

Avers


Titulature avers : (ROSE À CINQ PÉTALES) F. M. D. L. TOVR. DVC. D[. B]VILLON, (LÉGENDE COMMENÇANT À 7 HEURES).
Description avers : Buste de Frédéric-Maurice, tête nue à droite, drapé et cuirassé avec une grande collerette bordée de dentelle, le tout dans un cercle lisse.
Traduction avers : (Frédéric-Maurice de la Tour, duc de Bouillon).

Revers


Titulature revers : + DOVBLE. DE. SED[A]N. 1636.
Description revers : Grande tour fleurdelisée en bas du champ semé de 7 lis, le tout dans un cercle perlé.

Commentaire


Exemplaire en laiton ou cuivre jaune.

Historique


ARDENNES - PRINCIPAUTÉ DE SEDAN - FRÉDÉRIC-MAURICE DE LA TOUR D'AUVERGNE

(1623-1642)

Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne est le fils d'Henri de La Tour d'Auvergne et d'Élisabeth de Nassau, la fille de Guillaume le Taciturne (+1584) et la demi-sœur de Philippe-Guillaume, de Maurice et de Frédéric-Henri de Nassau. Frédéric-Maurice est aussi le frère d'Henri de la Tour d'Auvergne (1611-1675), futur maréchal de Turenne. Il naquit à Sedan en 1605. Dès l'âge de 17 ans il est duc de Bouillon sous la tutelle de sa mère.
Frédéric-Maurice reçut une éducation militaire auprès de ses oncles Maurice et Frédéric-Henri, stathouder de Hollande. Protestant, Frédéric-Maurice abjura et se convertit au catholicisme en épousant sa cousine Éléonore de Berg. Opposant farouche à Richelieu, il entretint une correspondance avec Gaston d'Orléans. Il s'opposa à la monarchie française et renforça ses liens avec l'Espagne.
Comme son père, il fut un grand conspirateur. Richelieu le fit arrêter pour avoir participé à la conspiration de Cinq- Mars (décapité en 1642) et il n'obtint sa liberté qu'en renonçant aux principautés de Sedan et de Raucourt qui furent rattachées au royaume et occupées par les troupes françaises. Pour sauver la face, il obtint plusieurs petites seigneuries dispersées dans le royaume pour un montant de six millions de livres. Frédéric-Maurice fut dans un premier temps assigné à résidence dans sa vicomté de Turenne avant de se réfugier à Rome en 1645. Il y fut nommé général des troupes pontificales.
En 1647, Frédéric-Maurice rentra en France où il fut l'un des principaux chefs de la Fronde, renouant ses relations avec les Espagnols. Frédéric-Maurice soutint le roi de France quand la Cour lui accorda à titre de compensation, pour ses terres perdues en 1642, le duché de Château-Thierry, les comtés d'Auvergne et d'Évreux, ainsi que le titre de "prince étranger" qui le plaçait juste avant les ducs et pairs de France et immédiatement après les princes du sang. Il mourut en août 1652 alors qu'il devait être nommé surintendant des Finances.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com