+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v43_0977 - ANTIOCHE Demi-follis ou demi-nummus

ANTIOCHE Demi-follis ou demi-nummus SUP/TTB
MONNAIES 43 (2010)
Prix de départ : 145.00 €
Estimation : 500.00 €
Prix réalisé : 240.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 438.00 €
Type : Demi-follis ou demi-nummus
Date : 310-311
Nom de l'atelier/ville : Syrie, Antioche
Métal : cuivre
Diamètre : 17 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,63 g.
Degré de rareté : UNIQUE
Officine : 5e
Emission : 2e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large, irrégulier, bien centré des deux côtés. Très beau portrait, de haut relief, bien venu à la frappe. Frappe molle et brouillée au revers. Patine noire, granuleuse au revers
Référence ouvrage :
C.- - RIC.- - HCC.- - LRBC.- - MRK.-

Avers


Titulature avers : GENIO - ANTIOCHENI.
Description avers : Buste voilé et drapé de la Tyche d’Antioche à droite.
Traduction avers : “Genio Antiocheni”, (Au Génie d’Antioche).

Revers


Titulature revers : APOLLONI - SANCTO/ -|E// SMA.
Description revers : Apollon debout de face, tourné à gauche, vêtu du chiton et du peplos, tenant une patère de la main droite et une lyre de la main gauche.
Traduction revers : “Apollini Sancto”, (À l’Apollon saint).

Commentaire


Pour cette émission J. Van Heesch a répertorié un unique exemplaire pour la deuxième officine avec au droit la légende GENIO CI-VITATIS. J. Van Heesch, Une frappe semi-autonome sous Maximin Daza, RBN, Bruxelles 1975, p. 105-106, n° 4 var. pl. XI. Semble complètement inédit et non répertorié. Manque à tous les ouvrages consultés. Semble de la plus grande rareté.

Historique


ANTIOCHE

(IVe siècle)

Antioche fut fondée en 300 avant J.-C. par Séleucus Ier. Elle fut la capitale du royaume séleucide avant de devenir celle de la province romaine de Syrie. La Syrie fut annexée par Pompée en 64 avant J.-C. Sous l'Empire, Antioche est l'une des villes les plus peuplées de l'Empire avec 200.000 à 300.000 habitants. Grande métropole de l'Orient romain, c'était aussi une ville menacée par les invasions. Parthes puis Sassanides menacèrent ou s'emparèrent de la cité. Elle fut très tôt christianisée comme Alexandrie. La ville, cosmopolite, était le point d'aboutissement de toutes les caravanes de l'Orient. Au début du IVe siècle, elle passe successivement entre les mains de Dioclétien, Galère, Maximin II, Licinius Ier et enfin Constantin Ier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com