+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_116653 - ANJOU - NOBLESSE Armand-Jean de Maillé-Brézé, amiral de France 1646

ANJOU - NOBLESSE Armand-Jean de Maillé-Brézé, amiral de France TB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2012)
Prix : 45.00 €
Type : Armand-Jean de Maillé-Brézé, amiral de France
Date : 1646
Métal : bronze
Diamètre : 26,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire correct
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : * ARM. DE. MAILLE. DV. DE. BREZE. ADMAL. ET. G. ME. DV. COVMERCE. DE. FRANCE.
Description avers : Écu aux armes d'Armand-Jean de Maillé-Brézé posé sur une ancre d’amiral et le tout sur un manteau semé d’hermines.

Revers


Titulature revers : * REGINA * QVOD * OPTAS *.
Description revers : Une flotte ; à l'exergue : 1646.
Traduction revers : (C'est la royale que tu choisis).

Commentaire


La famille de Maillé est originaire de Touraine et établie en Anjou au moins depuis l’époque des croisades. Armand-Jean de Maillé-Brézé est né en 1619 et porte d’or à trois fasces ondées d’or. Son père était maréchal de France. Il est aussi le neveu, par sa mère, de Richelieu qui lui donne le généralat des galères en 1639. Il reçoit par la suite le commandement de la flotte de Méditerranée puis de la flotte du Ponant avec laquelle il remporte la victoire de Cadix en 1640. En 1642, il remporte la victoire de Barcelone qui permet la conquête du Roussillon. À la mort de Richelieu, il lui succède comme Grand-maître et surintendant général des mers et du commerce. Pair en 1643, il remporte encore les victoires de Rosas et de Carthagène. Il est ensuite en Italie où, au cours d’un combat sur le Saint-Louis, il a la tête emportée par un boulet.

Historique


ANJOU - NOBLESSE

4712

L'Anjou est formé en comté en 878 pour Ingelger, fondateur de la dynastie angevine d'où sortirent les Plantagenêts et les rois anglais à partir d'Henri II. En 1203, le comté est confisqué mais il est donné par testament à Charles d'Anjou, frère de Saint Louis en 1246. Par la suite, les alliances matrimoniales des princes d'Anjou permirent à la maison de régner dans différents endroits d'Europe : Naples, Hongrie, Tarente, etc.. En 1328, l'Anjou est à nouveau réunit à la couronne par Philippe VI de Valois mais redevient duché en 1360 pour le second fils de Jean le Bon. Le dernier descendant de cette famille, le roi René, meurt en 1481 et l'Anjou est rattaché définitivement à la Couronne en 1482 même si le titre est encore porté par plusieurs princes du sang comme le futur Philippe V d'Espagne.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com