VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_221947 - ANGLO-SAXONS Sceat au porc-épic et à l’A croiseté

ANGLO-SAXONS Sceat au porc-épic et à l’A croiseté TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2010)
Prix : 350.00 €
Type : Sceat au porc-épic et à l’A croiseté
Date : c. 695-740
Nom de l'atelier/ville : atelier indéterminé
Métal : argent
Diamètre : 12,50 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 0,46 g.
Degré de rareté : UNIQUE
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie très légère sur un flan relativement large, mais très fin, comme dédoublé. Types centrés et presque complets, avec une agréable patine grise et irisée
Pedigree :
Cet exemplaire est le n° 1674 de MONNAIES 41

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête très stylisée à droite, composée d’un croissant vertical et des mèches de cheveux hirsutes en arrière ; une croisette en guise de visage.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Grand A croiseté, entre deux croisettes.

Commentaire


S’il est possible de reconnaitre une extrême simplification de types plus traditionnels au droit, le revers présente un A croiseté. Si le A croiseté est assez largement représenté dans le monnayage mérovingien, il est très rare dans le monnayage anglo-saxon (notons cependant la monnaie W100 reproduite par T. Abramson avec un A croiseté décrit comme un monogramme de Marseille et considéré comme un denier “anglo-merovingien” de la série W).
S’agit-il d’une frappe mérovingienne s’inspirant d’un sceat. Faut-il rappeler que les sceat circulaient largement dans toute la Gaule ? Ou alors s’agit-il d’un sceat reprenant un type de revers typiquement mérovingien ?
Quoi qu’il en soit, ce denier ou sceat semble manquer à toutes les publications sur le sujet.

Historique


ANGLO-SAXONS

(VIIe - VIIIe siècles)

Si la frappe de ces monnaies est à situer au début du VIIIe siècle, en Grande Bretagne, il n'est pas exceptionnel de les retrouver en Gaule. Elles y sont souvent confondues avec les monnaies mérovingiennes en argent (cf. MONNAIES XIX, n° 503, sceattas c. 680-710, classé en denier mérovingien de Laon). Au cours du VIIIe siècle, le style de ces pièces est de plus en plus dégénéré, elles sont souvent en billon ou fourrées. Ces piécettes disparaissent de la circulation dans la seconde moitié du VIIIe siècle.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com