+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_710649 - ANGLO-SAXONS Sceat au personnage porteur de croix, Série W, type 54

ANGLO-SAXONS Sceat au personnage porteur de croix, Série W, type 54 SUP
550.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Sceat au personnage porteur de croix, Série W, type 54
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Atelier indéterminé
Métal : argent
Diamètre : 12,5 mm
Poids : 1,00 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Cet exemplaire est frappé sur un flan assez large et légèrement irrégulier. Exemplaire présentant de hauts reliefs et recouvert d’une patine grise

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Personnage debout, à droite, portant une croix latine dans chaque main.

Revers


Description revers : Croix à huit bras, dont les quatre principaux sont recroisetés.

Commentaire


Le denier B. 3750 (de la collection d’Amécourt) est classé en denier anonyme de Redonis, Rennes en Ile-et-Vilaine ; cette attribution fantaisiste n’est absolument pas justifiée. Cet exemplaire y est décrit comme ayant un personnage entre deux monogrammes au droit (?). Notre monnaie, proche ou identique du B. 5780, tient plutôt une longue croix de chaque main.
D. M. Metcalf précise au sujet des monnaies de cette série W qu’un corpus a été publié, avec illustrations, par Blackburn and Bonser, dans “Sceattas in England and on the Continent”, p. 235.

Historique


ANGLO-SAXONS

(VIIe - VIIIe siècles)

Si la frappe de ces monnaies est à situer au début du VIIIe siècle, en Grande Bretagne, il n'est pas exceptionnel de les retrouver en Gaule. Elles y sont souvent confondues avec les monnaies mérovingiennes en argent (cf. MONNAIES XIX, n° 503, sceattas c. 680-710, classé en denier mérovingien de Laon). Au cours du VIIIe siècle, le style de ces pièces est de plus en plus dégénéré, elles sont souvent en billon ou fourrées. Ces piécettes disparaissent de la circulation dans la seconde moitié du VIIIe siècle.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com