+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fwo_682261 - ANGLETERRE - ROYAUME D'ANGLETERRE - ÉDOUARD Ier Penny n.d. Londres

ANGLETERRE - ROYAUME D ANGLETERRE - ÉDOUARD Ier Penny n.d. Londres TTB
90.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Penny
Date : (1280-1281)
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Londres
Métal : argent
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,30 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan large et légèrement irrégulier. Usure homogène
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : + EDWR’ ANGL' DNS HYB, (S BOULETÉE).
Description avers : Buste couronné et drapé d'Édouard Ier de face.
Traduction avers : (Édouard, roi d’Angleterre, seigneur d’Irlande).

Revers


Titulature revers : LON - DON - CIVI - TAS.
Description revers : Croix coupant la légende, accostée de trois besants posés en triangle dans chaque cantonnement.
Traduction revers : (Cité de Londres).

Commentaire


Édouard entreprit une grande réforme monétaire en 1279 en créant le gros (groat) qui vaut 4 pennies. Pour le monnayage d'Édouard Ier nous avons deux périodes bien différentes. Le monnayage du roi commence par les deniers à la croix longue (Long Cross Coinage) (1272-1279) qui continuent le monnayage de son père, Henri III. Édouard Ier créa un système monétaire complet avec : groat (gros), penny, halfpenny, farthing.

Historique


ANGLETERRE - ROYAUME D'ANGLETERRE - ÉDOUARD Ier

(1272-1307)

Édouard Plantagenêt (1239-1307) est le fils aîné d'Henri III (1216-1272) et d'Éléonore de Provence. Il fut d'abord duc d'Aquitaine (1252-1272) et épousa Éléonore de Castille qui mourut en 1290. En secondes noces, il épousa Marguerite de France, la fille de Philippe III le Hardi (+1317). Il prêta l'hommage pour la Guyenne et l'Aquitaine et récupéra les territoires perdus au traité de Paris en 1259. Après l'annexion du Pays de Galles, Édouard Ier fit de son fils Édouard le premier prince de Galles, titre que portèrent ensuite tous les héritiers du Royaume. Édouard lutta contre les Écossais et les battit en 1296 et 1298. À la fin de son règne, il dut faire face à la montée en puissance de Robert Bruce (1306-1329). L'autre ennemi fut Philippe IV le Bel qui essaya de contrer l'influence des Plantagenêts en Aquitaine. La fille de Philippe, Isabelle, épousa le fils d'Édouard, le futur Édouard II.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com