VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bby_224102 - ANDRONICUS Ier COMNÈNE Aspron trachy (scyphate)

ANDRONICUS Ier COMNÈNE Aspron trachy (scyphate) TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2017)
Prix : 125.00 €
Type : Aspron trachy (scyphate)
Date : c. 1183-1185
Nom de l'atelier/ville : Constantinople
Métal : billon
Diamètre : 31 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,93 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan très large, irrégulier, bien centré des deux côtés. Beau buste de la Vierge. Très joli revers de style fin de haut relief et bien venu à la frappe. Très jolie patine marron foncé avec des reflets métalliques
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : La Vierge nimbée, debout de face, vêtue du pallium et du maphorium, tenant dans ses bras la tête nimbée de l’enfant Jésus.
Légende avers : MR - QU.

Revers


Titulature revers : IC - XC.
Description revers : Andronicus Ier et le Christ debout de face ; Andronicus est debout à gauche, vêtu du divitsion et du loros, tenant un labarum court de la main droite et un globe crucigère de la main gauche ; le Christ est nimbé, vêtu du pallium et du colombium, bénissant Andronicus de la main droite et tenant les Évangiles de la main gauche.
Légende revers : ANDRONIKOS - DESPOTH.
Traduction revers : (Jésus Christ/ Andronicus despote).

Commentaire


Exemplaire de très beau style.

Historique


ANDRONICUS Ier COMNÈNE

(09/1183-12/09/1185)

Andronicus Ier succéda à Alexis II Comnène après l'assassinat de Marie d'Antioche, la femme de Manuel Ier. Andronicus était un cousin de Manuel de la famille Comnène. Il avait mené une vie aventureuse et arriva à l'empire âgé d'une soixantaine d'années. En août 1185, les Normands s'emparèrent de Thessalonique et la foule massacra Andronicus Ier le 12 septembre à Constantinople. Le règne de l'empereur avait été bref et violent.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com