+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_818227 - AMOUR ET MARIAGE Médaille, Noces d’or du Maire Johan Heinrich Bartels et son épouse Amanda Augusta née Abendroth

AMOUR ET MARIAGE Médaille, Noces d’or du Maire Johan Heinrich Bartels et son épouse Amanda Augusta née Abendroth SUP
180.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Noces d’or du Maire Johan Heinrich Bartels et son épouse Amanda Augusta née Abendroth
Date : 1842
Métal : cuivre
Diamètre : 47,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 61,45 g.
Tranche : en relief : * DEN HOCHVEREHRTEN BUERGERMEISTERN U. DEM EDLEN SCHWESTERPAARE DER SENAT
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Belle patine marron malgré des traces de manipulation
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cette médaille provient de la collection Terisse

Avers


Titulature avers : DES IM JAHRE MDCCXCII - GESCHLOSSENEN EHEBUNDES * - JOH. HEIN. BARTELS J. U. DR. MAR. ELIS. V. RECK. // SEPT. 16.
Description avers : En haut, en saillie dans un écusson, le lion ailé de Venise. Leurs bustes accolés à droite, en grande tenue avec un bonnet ouvragé pour madame et la collerette du Conseil Municipal pour Monsieur. Signé : H. LORENZ F., directeur : G.LOOS..
Traduction avers : A l’occasion de l’union conjugale conclue dans l’an 1792 , JOHANN HEINRICH BARTELS, docteur juriste, élu conseiller municipal de RECK.

Revers


Titulature revers : FUENZIGJAEHRIGE - JUBELFEIER MDCCCXLII - * AMAND. AUG. ABENDROTH. J. U. DR. JOH. MAGD. V. RECK* // OCT. 6.
Description revers : En haut, en saillie dans un écusson, les armes de Hambourg, en bas, en saillie OCT.6. Leurs bustes vieillissants accolés à gauche, en grande tenue avec un bonnet ouvragé pour madame et la collerette du Conseil Municipal pour Monsieur.
Traduction revers : Cinquantième jubilé 1842 * AMANDA AUGUSTA ABENDROTH. DOCTEUR JURISTE JOHANN Conseiller municipal de RECK.

Commentaire


La médaille est dédicacée par le Sénat au conseiller municipal.

Historique


AMOUR ET MARIAGE

Il était de coutume autrefois de donner un treizain lors de la messe de mariage. Ce treizain était béni et signifiait l'entrée dans une communauté de biens des mariés. Le treizain, par la suite devenu médaille ou jeton de mariage, s'appelait ainsi en l'honneur de Jésus-Christ et des douze apôtres. Cette pratique subsista jusque dans la première moitié du XXe siècle. L'ouvrage de référence sur le sujet est l'œuvre de Jules Florange, l'Amour et le mariage dans la numismatique, Moulins, 1936 maintenant remplacé par celui de Henri Térisse, La Numismatique du Mariage, Argenton-sur-Creuse 2008.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com