+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_876167 - ALEXANDRE SÉVÈRE Denier

ALEXANDRE SÉVÈRE Denier TTB+
90.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Denier
Date : 222
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Diamètre : 17,5 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 3,25 g.
Officine : 2e
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie sur un flan idéalement centré. Joli buste d’Alexandre Sévère. Revers agréable. Patine grise
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP C M AVR SEV ALEXAND AVG.
Description avers : Buste lauré et cuirassé d'Alexandre Sévère à droite avec paludamentum, vu de trois quarts en arrière .
Traduction avers : "Imperator Caesar Marcus Aurelius Severus Alexander Augustus".

Revers


Titulature revers : LIBERTAS AVG.
Description revers : Libertas (La Liberté) debout de face, tête à gauche, tenant un bonnet (pileus) de la main droite et une corne d'abondance de la main gauche.
Traduction revers : "Libertas Augusti" (La Liberté conférée par l'Empereur).

Historique


ALEXANDRE SÉVÈRE

(10/05/221-22/03/235)

Auguste

Alexandre Sévère, de son vrai nom Gessius Bassianus Alexianus, est né en 208 à Césarée de Phénicie. C'est le fils de Julia Mamée et de Gessius Marcianus, un procurateur d'origine syrienne. C'est aussi le petit-fils de Julia Maésa, la sœur de Julia Domna, la femme de Septime Sévère, la mère de Caracalla et de Géta. Il est adopté par son cousin Élagabal le 10 mai 221. Quand ce dernier est assassiné le 13 mars 222, c'est Alexandre Sévère qui est choisi pour lui succéder. Il reste sous l'influence de sa mère jusqu'à la fin de son règne. En 225, il épouse Orbiane qui sera bientôt reléguée. À partir de 231, les frontières de l'Empire sont menacées. C'est d'abord une expédition contre le nouveau monarque sassanide Ardashir qui se conclut par une trêve en 233, l'empereur devant se rendre sur le limes rhénan que les Germains ont franchi. L'empereur et sa mère sont assassinés en 235.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com