VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! - Cliquez ici pour en savoir plus. // Notre comptoir parisien est ouvert au click and collect.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v34_1317 - AFRIQUE - VANDALES - GELIMER Sillique de 50 deniers

AFRIQUE - VANDALES - GELIMER Sillique de 50 deniers TB+/TTB
MONNAIES 34 (2008)
Prix de départ : 250.00 €
Estimation : 400.00 €
Prix réalisé : 320.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 410.00 €
Type : Sillique de 50 deniers
Date : 530-534
Nom de l'atelier/ville : Carthage
Métal : argent
Diamètre : 14,5 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 1,14 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie relativement bien centrée, de frappe molle au droit, mais avec un revers bien vigoureux. Un trou est à signaler à 2 heures au revers
Référence ouvrage :
P.- - B.- - MEC.1/26 - Laf/L.-

Avers


Titulature avers : DN REX G-EILAMIR.
Description avers : Buste diadémé et drapé à droite ; légende autour et l'ensemble dans une couronne végétale.

Revers


Description revers : D.N en plein champ au-dessus d'un L rétrograde couché et sous une croisette ; l'ensemble dans une couronne végétale.

Commentaire


Comme pour Gunthamund (484-496), Thrasamund (496-523) ou Hilderic (523-530), le monnayage vandale est composé de silique valant 50 (L) deniers, de demi-silique valant 25 (XXV) deniers, et de nummus. Les siliques sont toutes du même type, avec L pour 50 et DN pour deniers, sauf celles de Hilderic qui présentent une déesse au revers.

Historique


AFRIQUE - VANDALES - GELIMER

(530-534)

Les Vandales, après avoir traversé l'Espagne, se sont progressivement installés en Afrique. Ils se sont emparés de Carthage en 430. La présence vandale en Afrique va durer un siècle jusqu'à ce que Bélisaire, général de Justinien Ier, s'empare de Carthage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com