+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v45_0242 - AEMILIA Denier

AEMILIA Denier TTB+
MONNAIES 45 (2010)
Prix de départ : 145.00 €
Estimation : 250.00 €
lot invendu
Type : Denier
Date : 62 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 21,00 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,78 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale, très large, bien centré au droit. Très beau portrait de la Concorde, de haut relief, bien venu à la frappe. Très joli revers de style fin. Patine de collection ancienne avec des reflets dorés et bleutés, légèrement granuleuse et tachée

Avers


Titulature avers : PAVLLVS LEPIDVS - CONCORDIA.
Description avers : Buste de Concordia (la Concorde) voilé, diadémé et drapé à droite.
Traduction avers : “Paullus Lepidus Concordia”, (Paul Lépide Concorde).

Revers


Titulature revers : TER// PAVLLVS À L'EXERGUE.
Description revers : Paul Émile debout à droite devant un trophée ; de l'autre côté, Persée, roi de Macédoine et ses deux fils attachés.
Traduction revers : “Tertius// Paullus”, (troisième, Paul).

Commentaire


Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation de 240 coins de droit et de 267 coins de revers.

Historique


AEMILIA

(62 avant J.-C.) Lucius Æmilius Lepidus Paullus

Lucius Æmilius Lepidus Paullus fut triumvir monétaire en 63-62 avant J.-C., questeur en 59, préteur en 53, puis consul en 50 avant J.-C. avec Caius Claudius Marcellus. Il ne semble pas avoir eu de rôle politique après la mort de César en 44 avant J.-C. mais fit néanmoins partie de l'ambassade envoyée à Antoine par le Sénat en 43 avant J.-C., avant la disparition des deux consuls Hirtius et Pansa à la bataille de Mutina. Paullus et son fils firent partie des proscrits de 43. Ils purent s'échapper et se réfugièrent auprès de Brutus. Après Philippes (42 avant J.-C.), Paullus s'enfuit à Milet et passa les dernières années de sa vie en Asie Mineure bien qu'Octave lui ait pardonné.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com