Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v41_0474 - NÉRON et CLAUDE Tétradrachme syro-phénicien

NÉRON et CLAUDE Tétradrachme syro-phénicien
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 680.00 €
Estimation : 1 200.00 €
Prix réalisé : 680.00 €
Type : Tétradrachme syro-phénicien 
Date: 56-57 
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie 
Métal : argent 
Diamètre : 24,5  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 14,59  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan bien centré des deux côtés, un peu court sur les légendes. Très beaux portraits. Un petit manque de métal derrière la tête de Néron. Très jolie patine grise avec des reflets métalliques 
Référence ouvrage: Prieur 73 (13 ex)  - RPC.4174 
Pedigree : Cet exemplaire provient de MONNAIES 34, n° 433 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée de Néron jeune à droite (O*) .
Légende avers : NERWNOS KLAUDIOU [QEOU UI KAI]SAROS SEB. .
Traduction avers : (Néron césar auguste fils du divin Claude) .
Description revers : Tête laurée de Claude à droite .
Légende revers : QEOU KLAU-DIOU - G ER .
Traduction revers : (Divin Claude - troisième année de règne - An 105 de l’ère césarienne) .
Rubans de type 3. Toutes les monnaies de cette série sont très rares à rarissimes et ont certainement été motivées par des donativa et non par les nécessités de la circulation monétaire.
Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, dix-neuf exemplaires sont maintenant répertoriés. On remarquera que ce type manque dans les collections nationales françaises. Cet exemplaire est le 0073_019.

NÉRON et CLAUDE

(+ 54)

Claude qui avait déjà un fils de Messaline, Britannicus, adopta néanmoins Néron, fils de sa nouvelle épouse et nièce, Agrippine. Néron, petit-fils de Germanicus, fut nommé César et Prince de la Jeunesse. À la mort de son beau-père et grand-oncle, il ceignit sans problème la couronne des Césars.