Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Lm114 - Montenegro 2006, Manuale del collezionista di monete italiane con valutazione e gradi di rarità - 21a edizione MONTENEGRO Eupremio

Montenegro 2006, Manuale del 
collezionista di monete italiane con valutazione e gradi di rarità - 21a edizione MONTENEGRO Eupremio
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 12.60 €
Auteur : MONTENEGRO Eupremio 
Editeur : MONTENEGRO Eupremio 
Etat du livre : A SAISIR, PROMOTION : 12,60 euro au lieu de 21 euro ! (Dans la limite des stocks disponibles) 
Langue : italien 
Caractéristiques : Turin 2005, cartonné, 15 x 22,5, 696 pages, illustrations en noir et blanc, degrés de rareté et cotes en euro pour quatre états de conservation 
Poids : 1060  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Au XVIIIe siècle, l'Italie est un pays éclaté entre plusieurs royaumes, principautés et républiques qui ne fera son unité qu'en 1860. Axé sur les XIXe et XXe siècle, le "Montenegro" permet au collectionneur de mieux comprendre cette numismatique complexe, riche et dynamique et d'en apprécier la diversité..
MONTENEGRO 2006 - Manuale del Collectionnista di Monete italiane, édité par Eupremio Montenegro. Turin 2005, cartonné, 15 x 22,5, 696 pages, illustrations en noir et blanc, degrés de rareté et cotes en euro pour quatre états de conservation, 21 euros.

Nous avions déjà fait en son temps un article sur une édition précédente de cet ouvrage. Heureusement, la 21e édition qui vient de sortir des presses est vraiment nouvelle.
La présentation extérieure s'est remarquablement améliorée avec une belle couverture cartonnée et un format plus grand. On regrettera toujours la piètre qualité des photographies qui ne rendent pas hommage à la qualité globale du livre mais nous savons fort bien, comme rédacteurs de catalogues, que le regroupement d'images parfaites de tous les types monétaires d'une époque ou d'un monnayage est un casse-tête (en effet, rien ne sert d'avoir seulement 50% de photos parfaites, les autres apparaissent encore plus laides en comparaison !). Dans le cas du Montenegro, tout est parfaitment identifiable et c'est le plus important : c'est un outil de travail, pas un livre d'Art...

Axé sur les XIXe et XXe siècles, le "Montenegro" couvre toute l'Italie géographique dont le Vatican, San Marin et l'Ordre de Malte, ainsi que les monnaies coloniales (Erythrée, Somalie, Albanie).
Il s'articule sur le " noyau dur " de la numismatique italienne, les monnaies de Sardaigne (1722/1861) puis par le Royaume d'Italie de 1861 à 1943 et enfin la République Italienne. Ce parti pris historique permet de mieux comprendre l'histoire complexe de ce pays éclaté entre plusieurs royaumes, principautés et républiques qui ne fera son unité qu'en 1860. Malgré cela, l'index en fin d'ouvrage reste indispensable pour naviguer à l'intérieur de l'ouvrage.
La numismatique italienne est traitée avec un grand luxe de détails, les commémoratives inclues dans le corps des émissions générales.
Ces 696 pages permettront au collectionneur de découvrir et de mieux comprendre cette numismatique complexe, riche et dynamique et d'en apprécier la diversité.

Chaque fois que l'auteur en a l'occasion, il donne les référence croisées aux grands ouvragés spécialisés de numismatique italienne comme le Pagani ou le Crippa. Toujours, il donne un coefficient de rareté, ou plus exactement " la difficulté à trouver la pièce " information complémentaire utile car le prix ne définit pas toujours la rareté : une monnaie en or cotée 200 euro pourra être très commune, alors qu'une pièce en cuivre de la même cote sera très rare.
La langue italienne utilisée par l'ouvrage n'est pas vraiment un problème pour les descriptions, en aucun cas plus que l'anglais dans le World Coins….

En bref, à l'heure de l'Europe, impossible pour un collectionneur français de monnaies de notre continent de ne pas utiliser le Montenegro pour classer et évaluer les Monnaies italiennes car, là encore, le World Coins est bien trop général et imprécis, comme pour la France.
Laurent Comparot, Bulletin Numismatique Août 2005.
Articles connexes