Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v53_0607 - MAURICE TIBÈRE Silique

MAURICE TIBÈRE Silique
MONNAIES 53 (2012)
Prix de départ : 1 200.00 €
Estimation : 2 500.00 €
Prix réalisé : 1 200.00 €
Type : Silique 
Date: 583-601 
Nom de l'atelier/ville : Constantinople 
Métal : argent 
Diamètre : 19  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 1,83  g.
Degré de rareté : R3 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan large et ovale, irrégulier, bien centré des deux côtés. Très beau portrait. Joli revers inhabituel avec une faiblesse de frappe. Belle patine de collection ancienne 
Référence ouvrage: BMC/B.-  - R.1030 var.  - Do.19 var.  - BN/B.-  - BC.491 var. (1700£)  - MBR.54 a  - DMBR.7 /18 var. (4000€) 
Pedigree : Cet exemplaire provient de la collection André Ronde 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : [....]- RI P P AVC .
Description avers : Buste casqué, diadémé, drapé et cuirassé de Maurice Tibère à droite, vu de trois quarts en avant (C’a) ; double grènetis .
Titulature revers : Anépigraphe .
Description revers : Croix potencée posée sur un globe ; double grènetis circulaire ; ue étoile à six heures .
Poids lourd. Rubans de type 3 aux extrémités bouletées. Casque avec plumet. Ptéryges invisibles sous le paludamentum. Fibule gemmé d’attache sur le paludamentum. Ce type est de la plus insigne rareté. C’est peut-être le quatrième ou le cinquième exemplaire publié. Cet exemplaire a été récemment publié dans le BSFN. 6, juin 2011, p. 178, fig 2.

MAURICE TIBÈRE

(13/08/582-22/11/602)

Maurice succéda à son beau-père Tibère II. Après de grandes victoires sur les Sassanides, il essuya de nombreux revers dans les Balkans et ne put empêcher l'installation des Slaves et des Avars. Un complot militaire le renversa en 602. Il fut assassiné alors qu'il essayait de se réfugier auprès de Chosroès II.