Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bgr_420772 - MACÉDOINE - ROYAUME DE MACÉDOINE - PHILIPPE II Unité

MACÉDOINE - ROYAUME DE MACÉDOINE - PHILIPPE II Unité
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 150.00 €
Type : Unité 
Date: c. 356-336 AC. 
Nom de l'atelier/ville : Atelier incertain 
Métal : bronze 
Diamètre : 20,5  mm
Axe des coins : 9  h.
Poids : 8,06  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan épais, large et ovale, bien centré des deux côtés. Belle tête d’Apollon. Joli revers. Patine noire épaisse 
Référence ouvrage: ANS.938  - GC.6696 
Pedigree : Cet exemplaire provient du stock de Solidus et de la collection Laurent F 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : Anépigraphe .
Description avers : Tête d'Apollon à droite, coiffée de la tainia .
Description revers : Cavalier galopant à droite .
Légende revers : FILIPP-OU/ P .

MACÉDOINE - ROYAUME DE MACÉDOINE - PHILIPPE II

(359-336 avant J.-C.)

Philippe de Macédoine était le frère de Perdiccas III (365-359 AC.), tous deux fils d'Amyntas III (381-369 AC.). Leur frère aîné Alexandre II fut assassiné par Ptolémée qui reçut la régence pour Perdiccas III et Philippe II (369-365 AC.). Ptolémée fut finalement tué par Philippe II en 365 avant J.-C. tandis que son frère trouvait la mort en combattant les Illyriens six ans plus tard. Philippe II commença la conquête du monde grec à partir de 357 avant J.-C. Il fut l'ennemi infatigable d'Athènes et de Démosthène. Il s'empara d'Amphipolis en 357 avant J.-C. et mit vingt ans à conquérir la Grèce. La victoire de Chéronée couronnait son œuvre en 338 avant J.-C. Il fut assassiné en 336 avant J.-C., à l'instigation de sa première épouse, Olympias, qui avait peur de voir son fils Alexandre, dépossédé du trône de Macédoine après la naissance d'un garçon issu d'un second mariage.