Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Live auction monnaies billets cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Lf19 - Le faux monnayage dans le Pays de Vaud (1715-1750), Etudes d'histoire moderne 1 DUBUIS Olivier F.

Le faux monnayage dans le Pays de Vaud (1715-1750), Etudes d histoire moderne 1 DUBUIS Olivier F.
Prix : 24.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : DUBUIS Olivier F. 
Editeur : Les Editions du Zèbre 
Langue : français 
Caractéristiques : Lausanne 1999, broché, 20,5 x 14, 216 pages, illustrations n&b dans le texte 
Poids : 304  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Un ouvrage de synthèse nécessaire sur un sujet très important, le faux monnayage.
Dans l'imaginaire collectif, le faux-monnayeur revêt souvent les traits du héros populaire, du bandit social, d'un Arsène Lupin ou d'un Robin des Bois. Pour beaucoup, il est tout simplement Farinet, le hors-la-loi poétique, celui qui ose affronter l'État pour en venger les brimades et les abus.
L'acte de faux monnayage est d'autant plus beau qu'il est dangereux. En portant atteinte à la monnaie, le faux-monnayeur commet un crime de lèse-majesté que seule la mort, au terme de tourments insupportables, peut sanctionner. Le héros s'est transformé en criminel, en ennemi de l'État, mais aussi de la population, victime de ses manipulations frauduleuses.
L'auteur propose ici d'explorer les coulisses judiciaires bernoises, en terre sujette vaudoise, pour comprendre les mécanismes de la répression criminelle, mais aussi la nature réelle du crime. Il convenait de s'interroger sur le danger que représentaient les faux-monnayeurs pour l'État et pour la circulation monétaire, sur leurs organisations criminelles, les techniques de production utilisées, les espèces falsifiées ou encore les milieux socio-professionnels des coupables.
Cette recherche a reçu, en 1993, le Prix Davel du Rectorat de l'Université de Lausanne pour son analyse rigoureuse et pluridisciplinaire et pour avoir fourni la première étude quantitative d'un phénomène moderne aussi complexe que le faux monnayage.
.
Articles connexes