Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v35_0703 - CHARLES X 5 centimes pour les colonies françaises, Guyane 1829 Paris SUP

CHARLES X 5 centimes pour les colonies françaises, Guyane 1829 Paris SUP
MONNAIES 35 (2008)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 250.00 €
Prix réalisé : 150.00 €
Type : 5 centimes pour les colonies françaises, Guyane 
Date: 1829 
Nom de l'atelier/ville : Paris 
Quantité frappée : --- 
Métal : laiton 
Diamètre : 27,99  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 9,49  g.
Tranche : lisse 
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Quelques petits points noirs sur les deux côtés. Exemplaire superbe avec une très faible usure, la quasi totalité du brillant d’origine et une belle patine 
Référence ouvrage:  - 
Pedigree : Cet exemplaire provient de MONNAIES XXVIII n° 1707 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : CHARLES X ROI - DE FRANCE. .
Description avers : Tête laurée de Charles X à gauche ; au-dessous signature cursive N. Tiolier .
Titulature revers : COLONIES FRANÇAISES/ (Mm) 1829 A .
Description revers : 5/ CENT./ dans une couronne d’olivier .
Les exemplaires à tranche lisse seraient des frappes non officielles dont nous ignorons la quantité émise.

CHARLES X

(16/09/1824-2/08/1830)

Charles X, petit-fils de Louis XV et frère cadet de Louis XVI, est connu comme comte d'Artois. Il succède à Louis XVIII le 16 septembre 1824. Son règne démarre avec des mesures libérales sans suite. Charles X est le dernier roi sacré à Reims, le 29 mai 1825. Il laisse le gouvernement à Villèle qui prend des mesures réactionnaires comme la loi d'indemnisation des émigrés d'un milliard de francs-or ou le licenciement de la Garde nationale. Malgré la dissolution de la Chambre en 1821, l'opposition libérale est renforcée et, en janvier 1828, Villèle est remplacé par Martignac qui tente l'apaisement. Rapidement renvoyé en août 1829, Martignac est remplacé par un représentant des ultras, Polignac. Le roi dissout la Chambre le 16 mai 1830 mais la nouvelle chambre élue en juillet est de nouveau à majorité libérale. Charles X promulgue alors quatre ordonnances qui visent à limiter les pouvoirs et les libertés de la Chambre et tendent à suspendre la charte de 1814. Cela provoque la révolution des 27/29 juillet, plus connue sous l'appellation des "Trois Glorieuses". Le 2 août 1830, Charles X abdique en faveur de son petit-fils Henri V, après avoir nommé Louis-Philippe lieutenant général du royaume.