Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v09_1685 - ALLEMAGNE - ROYAUME DE PRUSSE - FRÉDÉRIC-GUILLAUME III Deux-tiers de thaler 1797 Berlin TTB

ALLEMAGNE - ROYAUME DE PRUSSE - FRÉDÉRIC-GUILLAUME III Deux-tiers de thaler 1797 Berlin TTB
MONNAIES 9 (2000)
Prix de départ : 114.34 €
Estimation : 182.94 €
Prix réalisé : 114.34 €
Type : Deux-tiers de thaler 
Date : 1797 
Nom de l'atelier/ville : Berlin 
Métal : argent 
Titre en millième : 750  ‰
Diamètre : 33,5  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 17,20  g.
Tranche : striée 
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : A été nettoyée. Une rayure à 12 heures / La pièce a été brossée au revers 
Référence ouvrage : KM/WC.18/363 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : *FRIEDR. WILH. KOENIG V. PR: M. ZU BRAND. D. H. R. E. K. U. KURF. .
Description avers : Écu aux armes de Prusse couronné entre deux palmes .
Traduction avers : (Frédéric Guillaume III roi de Prusse marquis de Brandebourg et chambrier du Saint-Empire Romain et prince) .
Titulature revers : 18 STUCK EINE MARK FEIN/ 1793 .
Description revers : 2/3 au centre .
Traduction revers : (18 pièce dans un marc de fin) .

ALLEMAGNE - ROYAUME DE PRUSSE - FRÉDÉRIC-GUILLAUME III

(16/11/1797-7/07/1840)

Frédéric-Guillaume III (3/08/1770-7/07/1840) est le petit neveu de Frédéric II et le fils de Frédéric-Auguste II. Il participa aux guerres révolutionnaires et fut l'un des ennemis les plus irréductibles des Français avec sa femme Louise de Mecklembourg. Sa défaite à Iéna le 14 octobre 1806 amena l'occupation de Berlin et le démembrement de la Prusse au traité de Tilsitt (1807). Frédéric-Guillaume III, après la campagne de Russie, leva l'étendard de la revanche et fut l'un des principaux vainqueurs de la bataille de Leipzig en 1813. Il occupa Paris en 1814 et 1815 et fut l'un des grands bénéficiaires du traité de Vienne en 1815. Il s'aligna sur la politique conservatrice de Metternich pour maintenir l'ordre en Europe. Le Zollverein, union économique de l'Allemagne du Nord, fut mis en place à partir de 1834.