Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

E-auction 11-2579 - VESPASIEN Tétradrachme syro-phénicien

VESPASIEN Tétradrachme syro-phénicien
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, . Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 115 €
Prix : 72 €
Offre maximum : 81 €
Fin de la vente : 27 juin 2013 15:42:30
participants : 5 participants
Type : Tétradrachme syro-phénicien 
Date: an 2 
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie 
Métal : argent 
Diamètre : 25,50  mm
Axe des coins : 1  h.
Poids : 14,48  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Flan large et ovale. Usure importante. Belle patine grise 
Référence ouvrage: Prieur 112  - McAlee 334 
Pedigree : Cet exemplaire est le 0112_116 de la base TSP 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée de Vespasien à droite (O*) .
Légende avers : AUTOKRAT KAISA OUESPASIANOU, (Autokratoros Kaisaros ouespasianou) .
Traduction avers : (L’empereur césar Vespasien) .
Description revers : Aigle debout à gauche sur une massue, les ailes déployées .
Légende revers : ETOUS B IE[ROU] (Etous b Ierou) .
Traduction revers : (Deuxième année sainte) .
Les monnaies du troisième groupe des frappes de Vespasien, caractérisées par un aigle à gauche sur une massue, sans couronne dans le bec, sont du style d’Alexandrie mais de la datation syrienne avec la lettre annuelle surmontée d’une barre. Les quantités frappées suivent les besoins : les frappes les plus massives sont celles de l’An 2, fin de la Guerre juive et elles se terminent en l’An 5 avec des quantités frappées décroissantes au fil des années.
Plusieurs graveurs participent à cette série où celui de notre exemplaire est très bien représenté. On doit remarquer que les pièces des groupes dits au style d’Alexandrie ont une caractéristique commune : l’aigle ne tient pas de couronne (groupes 1, 2 et 3) dans le bec. Ceci renforce l’idée que cette couronne était une distinction attribuée à la ville émettrice et que nous aurions affaire à un atelier militaire ou plus simplement à un atelier - quelque soit sa localisation - fourni en métal par le Trésor Militaire, sans lien organique avec une ville.
Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, soixante dix-huit exemplaires sont maintenant répertoriés.

VESPASIEN

(1/07/69-24/06/79) Titus Flavius Sabinus Vespasianus

Vespasien est né le 17 novembre 9 à Flacrines, près de Reate (en pays sabin). Il appartient à la bourgeoisie municipale italienne. Édile en 38, prêteur en 40, consul en 51, proconsul d'Afrique en 63, il commande avec Claude l'expédition de Bretagne. Néron lui confie trois légions et un imperium proconsulaire pour écraser la révolte de Judée en 66. Il est proclamé auguste le 1er juillet 69 à Alexandrie et ses fils, Titus et Domitien, sont promus césars. Vitellius est éliminé le 20 décembre 69. Titus est associé directement au gouvernement par son père dès 71. Son règne est consacré à la restauration politique et économique de Rome. En 73, il revêt la censure. Il meurt à Reate le 24 juin 79.